Les politiques font la Une des journaux


Les politiques font la Une des journaux
Les déclarations des candidats à l’élection présidentielle du 26 février 2012 continuent de faire la Une des journaux.

Sud Quotidien se fait l’écho de l’appel à ‘’l’apaisement’’ de Moustapha Niasse, secrétaire général de l’Alliance des forces de progrès (AFP, opposition).

Dans une déclaration relayée par le journal, M. Niasse, ‘’dans ses nouveaux habits de candidat de Benno Siggil Senegaal’’ pour l’élection présidentielle, souhaite que ‘’chacun apporte généreusement sa pierre à la construction de l’avenir de notre pays, avec la grâce de Dieu’’.

C’est ainsi que le leader de l’AFP ‘’change de verbe’’ et de ‘’peau’’, selon La Tribune, qui poursuit : ‘’Le candidat officiel de Benno pour 2012 fait sa mue.’’

‘’En direction de l’élection présidentielle’’, un éventuel prétendant, Kéba Keinde prie, lui aussi, pour ‘’la paix et la stabilité [qui] se situent au-dessus des contingences partisanes’’. M. Keinde, selon le quotidien Focus, souhaite que ‘’le scrutin se déroule dans le calme et la transparence’’.

Un autre candidat à cette élection, Macky Sall de l’Alliance pour la république (APR-Yakaar), lui, ‘’fait monter la pression’’, en déclarant, cité par Walfadjri : ‘’C’est à Wade de choisir le tempo. S’il veut la bagarre, il l’aura. S’il veut la paix, il l’aura.’’

‘’Plus on s’approche de la grande échéance de 2012, plus le discours monte d’un cran’’, observe Walfadjri.

M. Sall est aussi l’objet de la Une du Quotidien qui écrit : ‘’Macky Sall vogue dans l’équivoque et l’obscur’’.

Le même journal est d’avis que le leader de l’APR-Yakaar ‘’devra lever l’équivoque concernant ses relations avec Karim Wade, mais aussi apporter suffisamment de lumière, autre que par le silence, sur l’origine des sept milliards de Taïwan que le président Wade lui avait demandé de redistribuer entre différents ministères, alors qu’[il] était Premier ministre’’.

Enquête déterre ‘’les trésors de guerre nébuleux’’ des partis politiques dont ‘’les représentants ont pris goût aux compromissions à durée indéterminée’’.

‘’[…] On ne sait où ils (les partis politiques) tirent leurs capacités financières’’, lit-on dans le journal. Il dénonce une classe politique qui ‘’refuse de se convertir à la transparence financière minimale’’ et ‘’fait fatalement le lit d’une criminalisation rampante de l’espace politique’’ pour ‘’tuer la démocratie’’ par des financements nébuleux.

L’Observateur titre : ‘’Les Wade, une famille en campagne’’. Il existe ‘’un nouveau plan politique des Wade (Abdoulaye et Karim), qui ne restent plus une semaine sans investir le terrain, en direction de la présidentielle 2012’’, signale le journal.

L’Office met en garde les candidats à l’élection présidentielle contre la facilité. ‘’La vocation de candidat ne peut s’acquérir parce qu’on s’est miré le matin et qu’on y pense chaque fois qu’on se rase. Cette vocation doit naître chez celui qui en est digne parce qu’il a longuement réfléchi’’, conseille L’Office.

Il appelle les candidats à ‘’la décence’’ et à ‘’un peu d’humilité pour ne pas obstruer le chemin pour ceux qui ont du mérite à revendre’’.

‘’Wade menace de démissionner’’ du Réseau libéral africain (RLA) dont les membres, ‘’après avoir dénoncé et condamné [sa] candidature à la présidentielle de 2012, lors de leur dernière assemblée générale tenue à Kinshasa (République démocratique du Congo), se rétractent’’, selon Le Populaire.

Le journal explique que cette ‘’volte-face’’ des libéraux africains ‘’découle de la colère noire’’ du président Wade qui a adressé ‘’une lettre salée’’ au coordonnateur du RLA, Nicolas Branson.

( APS )
Mercredi 7 Décembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016