Les partisans de Mimi Touré tirent sur la belle-famille présidentielle : M'baye N'diaye, Moustapha Diakhaté et Maël Thiam en prennent pour leur grade


Les partisans de Mimi Touré tirent sur la belle-famille présidentielle : M'baye N'diaye, Moustapha Diakhaté et Maël Thiam en prennent pour leur grade
Depuis la défaite électorale intervenue au soir du 29 Juin 2014, la situation politique est marquée par de nombreux événements dont on a encore du mal à cerner tous les contours et à mesurer toutes les conséquences, même si pour le commun des militants, cette évolution ne présage rien de reluisant pour le parti.
La candidature d’Adama FAYE pour ce qu’elle renferme d’obscénités, un véritable attentat à la pudeur démocratique, doit être à tout point de vue irrecevable pour tous les conseillers municipaux au regard d’abord des résultats à Khar Yalla, où les populations lui ont opposé un niet catégorique, ensuite parce que l’homme ne correspond ni à une envergure intellectuelle, ni à une envergure morale. De tous les dix centres de vote, Adama FAYE est arrivé dernier avec des écarts de prés de 2000 voix, preuve du rejet de son projet politique à Grand YOFF. Au delà donc de son statut de beau frère du Président, cette réalité fantasmée et créée ne correspond à rien du tout politiquement. Ce vote des populations qui transcende tous nos intérêts et toutes nos coteries politiques, est un sacerdoce, une haute et noble mission  qui ne doit nullement être vendangé ou détourné sous l’autel d’intérêts bassement individuels. Le titre de conseiller est une lourde charge pour être monnayé à travers des transactions financières. Un détournement de la volonté des Grandyoffois serait une haute trahison, un abus de confiance, un crime porté contre la commune dans sa quête d’un mieux être et d’une meilleure gestion. Grand Yoff est à la croisée des chemins et tout le Sénégal nous regarde et notre dignité en tant que peuple de refus est inhérente à notre capacité de rejeter la ceinture de la honte. Le Président de L’APR ne disait-il pas lors d’une émission à la RFM˂˂ la famille du président doit avoir sa place mais dans la vie sociale du Président.˃˃ Aujourd’hui, force est de constater que l’emprise de sa belle famille indispose plus d’un Sénégalais et constitue l’élément explicatif majeur du vote d’adhésion en faveur de Khalifa SALL mais aussi et surtout de notre gouvernance insipide et impopulaire. La coalition Taxawu Dakar, coalition victorieuse, certes très hétérogène dans sa composition est face à son destin pour laisser une telle honte pour des intérêts crypto personnels et Khalifa SALL est directement interpelé.
Cette contrainte lourde pour la coalition Benno Bokk Yaakaar qu’est le beau frère du Président, a aussitôt après la defaite, commencé à parler et à agir en faveur de sa candidature, une façon pour lui de démontrer que les populations de Grand YOFF étaient alimentairement saisissables et politiquement versatiles. Cette attitude d’Adama FAYE durant toute la campagne est animée du seul dessein de continuer le combat de la dynastie FAYSALL contre Aminata TOURE, et réduire tous les militants en des entités taillables et corvéables à merci. La seconde alternance ne sera piégée à Grand YOFF.
 Quant aux propos blasphématoires contre les femmes de Grand YOFF qui lui sont prêtés, il aurait été courageux de monter au créneau pour nous accuser on aurait pu répondre, mais qu’il envoie nos sœurs comme boucliers, nous préférons nous taire et protéger la vie privée de nos sœurs par respect à la femme.
C’est le lieu et le moment d’apporter notre soutien à tous ceux qui reçoivent des menaces de mort dans ce combat en général et à Nourou NIANG en particulier dont le parti- pris en faveur de Madame Aminata TOURE dérange et fait surtout peur. Adama doit savoir que l’ingratitude et la suffisance sont les pires ennemis de l’ex commis de l’assemblée nationale devenu riche on ne sait comment avec tous les risques d’une traque des biens mal acquis après le règne de Macky SALL. Les menaces contre Nourou NIANG et nous autres ne passeront pas, c’est pourquoi d’ailleurs une plainte en bonne et due forme a été déposée auprès des autorités compétentes et on attend la suite.
Aussi, nous considérons comme néant aussi les menaces de Mbaye NDIAYE à l’endroit de l’honorable député Abdoul NDIAYE, la plus grande honte de Dakar, qui de 12.000 voix est passé à 5000 en 2014 pour un ancien maire et de surcroit directeur des structures. Il en est de même de Moustapha DIAKHATE qui a indignement observé ses camarades combattre en tant que député et président de groupe parlementaire. Maél THIAM que le long séjour burkinabé a fini par détacher des réalités pikinoises, forclos qu’il est en tant qu’administrateur du parti, n’a trouvé mieux à dire au Président, qu’il sera réélu au premier tour en 2017. Ces trois personnalités méritent pire qu’une sanction car ils portent en elles mêmes le mal du parti avec le parti-pris comme règle de l’administration. Monsieur le Président, la case de l’APR brule et seules la justice et l’équité peuvent éteindre les flammes. Nous terminerons par cette prière empruntée à Paulo COELHO pour tous ceux qui abusent du pouvoir du peuple qui leur est confié : ˂˂nous allons prier. Nous allons prier pour la seule chose qui mette en échec un pèlerin quand il trouve son épée : ses vices personnels. Pour autant qu’il apprenne des grands maitres à diriger la lame, l’une de ses mains sera toujours son pire ennemi. Nous allons prier pour que si jamais le pouvoir retrouve la direction, qu’ il la tienne de la main qui ne l’offense pas˃˃
Par devoir et par vérité.
 
Cheikh NDIAYE
Porte Parole APR Grand-Yoff
Dimanche 20 Juillet 2014




1.Posté par Daouda le 20/07/2014 22:27
Je suis Ok avec toi, Adama ne dois pas être candidat, ce serait trahir le vote et le choix des populations. Mais aussi ce serait pire que toi tu présentes après avoir évoqué tous ces principes. J'aimerais savoir quand 'est ce que tu es devenu un inconditionnel de Mimi toi qui évoquait une injustice le jour où elle a été choisir par le Président. La condition humaine change vraiment les hommes!

2.Posté par Sénégalais le 20/07/2014 22:38
Safna sap. Et courage pour les menaces. toute façon Mbaye ndiaye ne vaut absolument rien du tout. Comme Macky, il ne travail que pour sa famille.

3.Posté par Sidiki Diouf le 21/07/2014 09:46
Tu as joué et tu as perdu. Tu cherchais à te hisser à la tête de l'APR en passant par la mairie de Dakar.
Alors n'accuse personne.

4.Posté par thiam amadou le 21/07/2014 15:34
Voilà un energumene qui doit la boucler
Le.beau-frere du président, est-il un senegalais ou non? Ce cretin doit assumer la défaite infligee, en réalité,.a Mimi Toure qui n'avait pas a se présenter et a y aller avec la haine, la mechancete qui caractérisé sa pietre campagne. Il est un mensonge de dire si malhonnetement que Adama a perdu. Non c'est faux. C'est le personnage de Mimi qui prese'te mal qui a été rejeté. Et poussez la a quitter l'APR a laquelle elle n'a rien apporté. Elle se fouttra le doigt quelque part, etant donné que laplupart des sénégalais en ont voulu a Maky Sall lorsqu'il l'a nommée simple ministre. Bon debarras!!"

5.Posté par mayecor le 23/07/2014 00:40
Ce texte est de mimi nous la connaissons savons reconnaitre son discours le texte est vrai dans fond et maky dont les conseillers tombent bêtement dans le piège de fada et aida mbodj est mal barre



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016