Les nominations en conseil des Ministres du mercredi 12 novembre 2014


Les nominations en conseil des Ministres du mercredi 12 novembre 2014
Au titre des mesures d’ordre individuel, le Président de la République a pris les décisions suivantes : 

Monsieur Papa Assane TOURE, magistrat, matricule de solde n°604 318/Z, est nommé Secrétaire général adjoint de Gouvernement ;

Monsieur Babacar DIAGNE, précédemment Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal en République de Gambie, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Barack Hussein OBAMA, Président des Etats-Unis d’Amérique, en remplacement de Monsieur Cheikh NIANG, appelé à d’autres fonctions ;

Madame Maymouna Diop SY, Ambassadeur du Sénégal aux Pays-Bas, est nommée cumulativement avec ses fonctions, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Sa Majesté Harald V, roi de Norvège, avec résidence à la Haye ;

Monsieur Baboucar SAMBE, Conseiller des Affaires étrangères principal de classe exceptionnelle, précédemment ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal en Libye, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Goodluck Ebéle Jonathan, Président de la République fédérale du Nigéria, en remplacement de Monsieur amadou Habibou NDIAYE, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Papa Ousmane GUEYE, Inspecteur général d’Etat de 1ére classe, est nommé Directeur général des Douanes au Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, en remplacement de Monsieur Elimane saliou GNINGUE, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Cheikh Ahmed Tidiane BA, Inspecteur principal des Impôts et des Domaines, est nommé Directeur général des Impôts et des Domaines au Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, en remplacement de Madame Seynabou Niang THIAM, appelée à d’autres fonctions ;

Monsieur Mamadou Moustapha BA, Economiste Planificateur, est nommé Directeur général des Finances au Ministère de l’Economie des Finances et du Plan, en remplacement de Monsieur Massar WAGUE, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Papa Oumar DIALLO, Inspecteur principal des Impôts et des Domaines, est nommé Coordonnateur de la Direction générale des Finances au Ministère de l’Economie des Finances et du Plan, en remplacement de Monsieur Mamadou Ousmane SALL, appelé à faire valoir ses droits à une pension de retraite ;

Monsieur Abdoulaye DIENG, Inspecteur principal de la Coopération, , est nommé Directeur de la Coopération Economique et financière de la Direction générale des Finances au Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, en remplacement de Monsieur Mamadou Moustapha BA, appelé à d’autres fonctions ;

Monsieur Serigne Moustapha SENE, Docteur en Economie, est nommé Directeur de la prévision et des Etudes économiques de la Direction générale de la Planification et des Politiques économiques au Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan, en remplacement de Monsieur Pierre NDIAYE, appelé à d’autres fonctions ;

Madame Coumba THIAM, Professeur d’Economie familiale et sociale, est nommée Directeur de la Famille au Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, en remplacement de Madame Astou DIOUF, appelée à d’autres fonctions ;

Monsieur Mame Mor MBACKE, Ingénieur agronome, est nommé Inspecteur technique au Ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural ;
Jeudi 13 Novembre 2014
Dakaractu




1.Posté par Mr TOURE le 13/11/2014 10:51
De l’émission d’une radio ce 06/11/2014

Nous sommes en désaccord avec le monsieur qui parle de Blaise COMPAORE de Burkina Faso- comparaison n’est pas raison, dit que le Gambien Djammeh a tué ses quatre compagnons d’après coup d’Etat. Disant par ailleurs que ces présidents cherchent à s’éterniser au pouvoir pour échapper aux poursuites.
Ce Monsieur dont nous préférons taire le nom est amnésique
Parlant de l’Afrique, qu’il nous dise le président qui n’a pas tué directement ou indirectement avec les enjeux et la main de l’occident.
Senghor gendre de la négritude, le premier Président du Sénégal n’a-t- il pas tué ?
A-t- on oublié les centaines de personnes toutes des civiles massacrées par TRAORE du Mali. Cependant qu’elles manifestaient leur ras le bol et revendiquaient des droits ? Des pertes en vies humaines lors des manifestations du 23 juin 2011 « Ne touchez pas à ma constitution » au Sénégal et des milliers, dizaine centaines de milliers de personnes massacrées à travers le monde par les occidentaux envahisseurs ? Des énormes et variés coûts en vies humaines et ressources ces siècles d’esclavage et de colonisation pour l’Afrique ?
L’Afrique a besoin pour avancer, de nationalistes, panafricanistes, des sentinelles et non « d’intellectuels » embourgeoises, acculturés à la solde de l’imperialo-néo-colonialiste comme COMPAORE et ses semblables. Lui qui à son actif, totaliserait en amont et en avale des centaines et dizaines de morts. Tant qu’ils coopèrent ils leur assurent l’impunité et des sorties « honorables » Attention à leurs droits de l’homme taillés sur mesure épée de Damoclès sur la tête des « indésirables » les dignes fils africains qui osent, se démarquent et votent des lois progressistes pour leurs peuples dont celles pour la peine de mort et contre l’homosexualité comme la Gambie de Djammeh et consorts.
Pour le président Gambien panafricaniste tant pointé du doigt par certains « intellectuels » et leurs maitres occidentaux ceux qui ont été tués- si tuerie il ya- l’ont été par la loi pour avoir attenté à sa vie. Depuis combien de fois, Dieu l’a sauvé de ses ennemis ?
Que le bon Dieu continue de sauver ceux qui font leurs pays, l’Afrique !
Ce monsieur a matraqué le président du Bénin un autres panafricaniste que nous aimons.
Nous sommes pour les présidents qui refusent le dictat occidental et s’étertissent en faisant des résultats pour leurs peuples que des alternances qui profitent aux alternants politiques et de l’occident .Que vivent avec Robert MUGABE, Paul Kagamé, NGEMA, Djammeh, Boni YAYI et leurs semblables.
Nous avons par ailleurs été surpris et étonnés d’entendre ce même jour sur les ondes d’une radio, un débateur d’un parti opposition jadis au pouvoir, affirmer sans gêne que des massacres faisant des morts viennent d’être perpétrés à l’université.
Il s’agissait au cours des manifestations entre étudiants et forces de l’ordre, d’un mort selon les médias que nous déplorons -pour la paix et la concorde que nous sommes. Attention aux Débats aux amalgames véhiculés par des non inspirés et par démagogie.
Rares sont ceux qui, à l’issue de leur règne ou chute, restent au pays (cas de Mathieu KEREKOU), la majeure partie regagne la case du « p ».
Que la communauté internationale ce trio Amérique, Europe, Japon et leurs satellites cessent de s’immiscer dans les affaires intérieures de nos Etats. L’Afrique doit lutter pour obtenir un siège à l’ONU.
Nota : Senweb.com, de grâce ! Laissez éclore, s’exprimer, toutes les pensées et cessez d’en censurer celles qui …. Nous profitons de l’occasion pour souhaiter longue vie à Afrique media avec ses Débats panafricanistes que nous venons de découvrir.

2.Posté par Mr TOURE le 13/11/2014 10:52
De l’émission d’une radio ce 06/11/2014

Nous sommes en désaccord avec le monsieur qui parle de Blaise COMPAORE de Burkina Faso- comparaison n’est pas raison, dit que le Gambien Djammeh a tué ses quatre compagnons d’après coup d’Etat. Disant par ailleurs que ces présidents cherchent à s’éterniser au pouvoir pour échapper aux poursuites.
Ce Monsieur dont nous préférons taire le nom est amnésique
Parlant de l’Afrique, qu’il nous dise le président qui n’a pas tué directement ou indirectement avec les enjeux et la main de l’occident.
Senghor gendre de la négritude, le premier Président du Sénégal n’a-t- il pas tué ?
A-t- on oublié les centaines de personnes toutes des civiles massacrées par TRAORE du Mali. Cependant qu’elles manifestaient leur ras le bol et revendiquaient des droits ? Des pertes en vies humaines lors des manifestations du 23 juin 2011 « Ne touchez pas à ma constitution » au Sénégal et des milliers, dizaine centaines de milliers de personnes massacrées à travers le monde par les occidentaux envahisseurs ? Des énormes et variés coûts en vies humaines et ressources ces siècles d’esclavage et de colonisation pour l’Afrique ?
L’Afrique a besoin pour avancer, de nationalistes, panafricanistes, des sentinelles et non « d’intellectuels » embourgeoises, acculturés à la solde de l’imperialo-néo-colonialiste comme COMPAORE et ses semblables. Lui qui à son actif, totaliserait en amont et en avale des centaines et dizaines de morts. Tant qu’ils coopèrent ils leur assurent l’impunité et des sorties « honorables » Attention à leurs droits de l’homme taillés sur mesure épée de Damoclès sur la tête des « indésirables » les dignes fils africains qui osent, se démarquent et votent des lois progressistes pour leurs peuples dont celles pour la peine de mort et contre l’homosexualité comme la Gambie de Djammeh et consorts.
Pour le président Gambien panafricaniste tant pointé du doigt par certains « intellectuels » et leurs maitres occidentaux ceux qui ont été tués- si tuerie il ya- l’ont été par la loi pour avoir attenté à sa vie. Depuis combien de fois, Dieu l’a sauvé de ses ennemis ?
Que le bon Dieu continue de sauver ceux qui font leurs pays, l’Afrique !
Ce monsieur a matraqué le président du Bénin un autres panafricaniste que nous aimons.
Nous sommes pour les présidents qui refusent le dictat occidental et s’étertissent en faisant des résultats pour leurs peuples que des alternances qui profitent aux alternants politiques et de l’occident .Que vivent avec Robert MUGABE, Paul Kagamé, NGEMA, Djammeh, Boni YAYI et leurs semblables.
Nous avons par ailleurs été surpris et étonnés d’entendre ce même jour sur les ondes d’une radio, un débateur d’un parti opposition jadis au pouvoir, affirmer sans gêne que des massacres faisant des morts viennent d’être perpétrés à l’université.
Il s’agissait au cours des manifestations entre étudiants et forces de l’ordre, d’un mort selon les médias que nous déplorons -pour la paix et la concorde que nous sommes. Attention aux Débats aux amalgames véhiculés par des non inspirés et par démagogie.
Rares sont ceux qui, à l’issue de leur règne ou chute, restent au pays (cas de Mathieu KEREKOU), la majeure partie regagne la case du « p ».
Que la communauté internationale ce trio Amérique, Europe, Japon et leurs satellites cessent de s’immiscer dans les affaires intérieures de nos Etats. L’Afrique doit lutter pour obtenir un siège à l’ONU.
Nota : Senweb.com, de grâce ! Laissez éclore, s’exprimer, toutes les pensées et cessez d’en censurer celles qui …. Nous profitons de l’occasion pour souhaiter longue vie à Afrique media avec ses Débats panafricanistes que nous venons de découvrir.

3.Posté par lolou le 13/11/2014 11:47
recruter les agents qui sont à la direction générale des impots et domaines c'est mieux de changer des directeurs ya des agents qui se sacrifient tous les jours 7 jours / 7 faitent tout le boulot il faut recrutrer monsieur le nouveau directeur monsieur amadou ba recrutés les agents qui sont à la direction générale des impots et domaines surtout les agents de promaf et les bénévoles



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016