Les journaux commentent les déclarations de Macky Sall sur son mandat

Les déclarations du président Macky Sall sur la durée de son mandat sont le sujet le plus commenté par la presse du week-end.

"La réduction du mandat de sept à cinq ans est un choix définitif", rapporte Walfadjri, qui cite le président Sall.


Les journaux commentent les déclarations de Macky Sall sur son mandat
 
 
Lors de la campagne électorale de février-mars 2012, le président Sall avait promis de réduire la durée du mandat présidentiel de sept à cinq ans. Il tenait aussi à s'appliquer lui-même ce changement, même si les Sénégalais élisaient un président de la République pour sept ans. 
 
Vendredi à Paris, il a encore dit que son mandat sera réduit de sept à cinq ans, par l'Assemblée nationale ou par référendum. 
 
"Le président Macky Sall veut mettre fin au débat sur sa promesse de réduire son septennat en quinquennat. Dans la Cour de l’Élysée, devant les journalistes, il a réitéré fermement que la réduction du mandat présidentiel est de cinq ans. Il n'attend que Amadou Mahtar Mbow, pour soumettre cette décision soit au référendum, soit au vote de l'Assemblée nationale", écrit Walfadjri. 
 
M. Mbow dirige une commission chargée de réformer les institutions sénégalaises. 
 
"Cette commission me soumettra ses propositions parmi lesquelles la première mesure sera la réduction du mandat en cours de sept à cinq ans. Ce sera fait soit par référendum, soit par un vote à l'Assemblée nationale. Mais c'est un choix définitif, je réduirai mon mandat de deux ans", a affirmé Macky Sall, cité par Le Soleil. 
 
Les proches du chef de l'État, qui souhaitent qu'il revienne sur sa promesse électorale pour exercer un mandat de sept ans, "devront désormais se rendre à l'évidence", puisque M. Sall veut "tenir sa promesse", commente L'As. Le président Sall vient de "clore le débat" sur la durée de son mandat, selon le même journal. 
 
Dans L'Observateur, sous le sceau de l'anonymat, un spécialiste du droit constitutionnel estime que "la voie royale pour modifier le mandat présidentiel, c'est le référendum". 
 
Le billettiste de L’Office déplore "la lenteur" de la réduction du mandat présidentiel de sept à cinq ans. 
 
Les autres journaux consacrent leur une à d'autres sujets. Le Quotidien se fait l'écho d'une affaire d'escroquerie, pour laquelle "un marabout originaire de Touba (Centre) est écroué à Rebeuss (Dakar) après avoir escroqué des émigrés sénégalais à hauteur de 400 millions de francs CFA". 
 
Il a profité de la régularisation des sans-papiers en Italie, en 2009, pour tromper des émigrés sénégalais, selon le journal qui le traite de "petit Madoff", par allusion au fraudeur américain Bernard Madoff. Ce dernier a fait perdre plusieurs dizaines de milliards de dollars au secteur bancaire américain, dans une escroquerie commise en 2008. 
 
Le journal Direct Info consacre un dossier à la pollution industrielle à Mboro, dans la région de Thiès (Ouest). A Gade et Ngomène, deux villages situés près de Mboro, "la pollution étouffe les hommes", selon le journal. 
 
"Des voix se sont élevées pour défendre le droit à la vie des hommes, des animaux et de la flore, qui souffrent. Mais, sans succès", rapporte Direct Info. "L'industrialisation est souhaitée, mais elle ne va pas sans problèmes", commente son billettiste.

APS
Samedi 2 Mars 2013




1.Posté par pap le 02/03/2013 12:40
Voilà un Président à l' écoute de son peuple!!! Quoi de plus sage que de clore ce débat qui couvait depuis le début de son mandat?
Je suis de ceux qui croient que ce Président mérite respect et considération!!! Il a choisi des personalités de chez nous qui ont une renommée internationale et qui ont montré leur degré de patriotisme depuis belle lurette, pour mettre la réduction de son mandat de 7 à 5 ans sur la bonne voie démocratique! J' ai été choqué de lire sur "seneweb" ce genre de commentaires:
1- "Macky nous prend pour des bébés. Ici, on sent que Hollande lui a posé la question et qu'il répondait comme l'eleve répond à son maitre. Macky a rabaissé le Senegal au niveau international. S'il est sincère dans sa volonté de réduire la durée de son manda, avait il besoin de tout ce cinema pour le réaliser. C'est juste un décret a adopter le jeudi en conseil des ministre et a faire adopter par l'assemblée nationale le lendemain."
2- " ce type de declaration de ne se fait pas a l'etranger mais chez soi! Premiere regle de respect de soi!"

Et ce ne sont pas les seuls commentaires du genre!
Vraiment, c' est à en pleurer! Au lieu de retrouver leur fierté d' être sorti dignes du cauchemard Wade et de soutenir ce Président qui abat un travail colossal, à la mesure des irrégularités mises à nue de l' ancien régime, des compatriotes lui balancent des insultes!!!
Heureusement que nous avons le "Mouvement Y' en à marre" qui prône le NTS, le Nouveau Type de Sénégalais!!! Celui qui apprend à se connaître et à se respecter!

2.Posté par deug le 03/03/2013 20:26
J'ai connu un President qui aurait dit : " j'ai clignote a droite pour mieux virer a gauche" ou "mes promesses n'engagent que ceux qui y croient" ou bien " ma wakhone, wakhete" ouencore "dama leen done nakh"



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016