Les jeunesses socialistes de Matam à Moussa Bocar Thiam : « Quels privilèges Me Aissata Tall Sall doit-elle au PS ? »


Les jeunesses socialistes de Matam, dans une note qui nous a été transmise, ont marqué leur désaccord suite à la sortie de Me Moussa Bocar Thiam, porte-parole adjoint du PS qui demandait l’exclusion du maire de Podor, Aïssata Tall Sall. « En tenant ces propos, vous avez fini de signer votre arrêt de mort politique au Fouta » menacent-ils.
Par ailleurs, elles ont ajouté :  « Me Moussa Bocar THIAM qui a osé dire et avouer publiquement que Macky SALL est votre candidat à la prochaine élection présidentielle, pouvez-vous nous parler de rébellion ou de récalcitrant ? Malheureusement le ridicule ne tue point dans ce pays! »
Si au Parti Socialiste « nous devons exclure, ce serait ceux qui complotent  sur son dos pour plaire et satisfaire les intérêts d’un Président devenu impopulaire et qui a discrédité le champ politique » s’échinent ces socialistes.
« Quels privilèges, Me Aissata Tall Sall, doit-elle au PS ? Ce serait méconnaître cette dame de valeur ou user de la mauvaise foi. Nous vous rappelons que Me Aissata TALL SALL n’a pas besoin de se lancer  dans un jeu de manipulation, mieux elle n’attend rien de la politique pour bouillir sa marmite », clameront-elles.

 Ils ajoutent que « Maître Aissata TALL SALL ne court pas derrière des prébendes ; son éthique et ses valeurs qu’elle a puisées de notre Fouta ne lui permettent pas de telles bassesses pour plaire à des hommes dont leur jeu n’est plus un secret pour personne. Au contrario, c’est une femme de valeur, de convictions qui place l’éthique au début et à la fin de son combat politique. Ainsi c’est fort de ces valeurs qu’elle a décidé de mener un combat pour le peuple, afin de restaurer sa dignité et la valeur de la parole donnée surtout venant d’un chef. C’est à cet effet qu’elle a décidé de voter non et de faire voter non ».
Pour terminer, les jeunesses socialistes de Matam indiqueront  qu'on ne peut empêcher le vent de souffler et que « ce serait un suicide de vouloir s’attaquer à Me Aissata TALL SALL ».
Vendredi 4 Mars 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :