Les jeunes Sénégalais à l'assaut de YouTube

Désormais, il suffit d'un téléphone portable et d'une connexion pour faire des vidéos et les partager sur Internet. Au Sénégal, les jeunes se sont emparés du phénomène et tentent de faire le buzz. Les spécialistes le prédisent, il y aura bientôt des stars dans ce domaine.


Les jeunes Sénégalais à l'assaut de YouTube
Imaginez un superman africain, prêt à débarrasser le monde des méchants. Il s'appelle Sandale Man et ses aventures sont à découvrir en vidéo sur YouTube. Derrière ce court-métrage plein de suspens et d’humour, il y a un étudiant de 19 ans en infographie à Dakar, Charles Koné, membre d'un collectif de vidéastes amateurs regroupés au sein d'une chaîne YouTube. Avec une caméra Go Pro et une paire de sandales achetée à la boutique du coin, il a eu envie de se faire plaisir avec les moyens du bord. C'est plutôt réussi !
Faire le buzz, devenir une petite star de YouTube et acquérir une notoriété locale, voire nationale : c'est le rêve de ceux qui s'y essaient. Mouhamadou Ndiaye, alias Dudu fait des vidéos, est surnommé le Norman Youtubeur sénégalais, du nom du jeune Français devenu célèbre grâce à ses vidéos et sa chaîne YouTube qui dépassent désormais les 7 millions d'abonnés. Et s'il n'en est pas encore aux millions d'abonnés, Dudu voit loin et espère très vite monter un collectif de YouTubeurs et monter sur scène.

YouTube, un espace de création très apprécié des jeunes Sénégalais

Véritable espace de création, la plateforme vidéo qui occupe 20 % de la bande passante au Sénégal est très appréciée des jeunes qui s'en saisissent pour produire du contenu. Grâce aux smartphones, faire des vidéos est devenu un jeu d'enfants. Basile Niane, spécialiste des nouveaux médias en Afrique est aussi un célèbre Youtubeur. Il a commencé en créant un blog et est aujourd'hui administrateur de la plateforme blog Seneweb. Il croit en l'avenir de cette plateforme de partage de vidéos qu'est YouTube et voit là une bonne manière de gagner de l'argent pour les jeunes Africains.
L’accès à Internet via les mobiles s'est largement démocratisé au Sénégal. Les jeunes goûtent ainsi au plaisir de prendre la parole et à la très grande liberté offerte par les réseaux sociaux. 70 % des internautes africains se connectent par leur téléphone portable. Pas étonnant que YouTube y voit une formidable promesse de croissance. Heather Thompson Rivera, responsable des partenariats chez YouTube a fait savoir lors du AfricaCom 2015 que la plateforme de contenus vidéos allait s'adapter aux difficultés liées aux mauvaises qualités du débit en proposant le visionnage des vidéos hors connexion. Pour le moment, seuls le le Nigeria, le Kenya et le Ghana sont concernés.
Vendredi 29 Janvier 2016
Dakaractu




1.Posté par Autres initiatives le 30/01/2016 13:08
Il y a aussi d'autres initiatives parmis d'autres très utiles pour se former avec la mise en ligne de cours et tutoriaux vidéos de qualités comme cette chaîne youtube d'un de mes profs l'Université de Thies https://www.youtube.com/channel/UCWAWhcAZ5u_u_3_4N_2ayjA



Dans la même rubrique :