Les frotte-manches du Président Macky Sall, à vos marques, prêts, partez (par Mandiaye Ndiaye)


Les réactions des frotte-manches du Président Macky Sall fusent de partout dès que le Président Idrissa Seck, défenseur des intérêts du Sénégal prend langue avec le peuple pour alerter sur la gestion médiocre de notre République et la non-prise en charge des préoccupations des populations.
Après la sortie très remarquée et appréciée des Sénégalais du Président Idrissa Seck sur la SENTV. 
Les bras armés de Macky Sall qui dès l’annonce publicitaire de l’émission Sen Jotay étaient en joue braquant leurs armes chargées d’immondices, de balivernes, d’insultes et de bassesses ont fait feu à outrance sur le Président Idrissa Seck comme à leurs habitudes :
Maïssa Mahécor Diouf, l’animateur en question c’est bien Macky Sall qui tout dernièrement, regroupant ses collaborateurs au Grand théâtre les a gratifiés d’une belle séance de BAAK « O Fagning Fagne Fagne  Fa Wathiatia» et des techniques de « Diéles » comme s’il était dans l’arène, au point de ravir la vedette à nos champions sérères comme Yékini ou Eumeu Sène. Qu’il se calme car il serait extrêmement difficile de lui trouver un adversaire pour boxer avec lui dans son arène de « Wakh Wakhati Wakhet » 
Pour en venir à cet irraisonné de Youssou Touré qui est inapte à donner des leçons de morales et qui cherche tout bonnement à faire sa résurrection auprès de son mentor Macky Sall. 
Il gagnerait d’abord à essayer d’être estimé par ses pairs enseignants apéristes qui l’ont démis de ses fonctions à la tête de leur réseau.
Sénégalais ! Ce n’est point une surprise de voir notre pays régresser sous l’ère Macky Sall car, avoir un Youssou Touré comme secrétaire d’État à l’Alphabétisation et aux Langues nationales est une cause certaine d’enlisement dans le précipice de nullité auquel le régime actuel nous a mené.
Un retour en classe préparatoire est primordial pour Youssou Touré, car il est un danger pour l’éducation de nos enfants.
 Il a publiquement montré ses limites en matière d’orthographe, de grammaire et d’expression de la langue française, Son intellect ne donnant pas l’air d’être son plus grand atout, que peut apporter un tel enseignant à ses élèves
Pour en finir intéressons-nous au cas de cet hurluberlu d’Elhadji Hamidou Kassé qui est le théoricien typique de la communication mensongère, il a été recruté par son Sall pour faire le sale boulot afin d’embellir ses déboires et une incompétence qui ont fini par engouffrer le Sénégal parmi les 25 pays les plus pauvres au monde.
Si c’était la ruse et l’empressement qui animaient le Président Idrissa Seck aujourd’hui il serait à la place de Macky Sall qui n’a ménagé aucun effort pour arriver à cette station.
Quelqu’un qui n’hésite pas à transgresser ses valeurs morales avec déloyauté et ignominie pour arriver à ses fins.
Lors de la 75e édition du Daaka de Médina Gounass, en sollicitant des prières, Le Président Idrissa Seck a dit «Je tiens à vous dire que si ce que je convoite ne devrait pas profiter aux populations, que le bon Dieu ne me l’accorde pas et me donne la force d’en supporter les conséquences».
Ayant une communauté de destin avec son pays, la seule ambition du Président Idrissa Seck est de servir le Sénégal et ce qui l’intéresse c’est que chaque Sénégalais puisse réaliser ses rêves et  subvenir convenablement à ses besoins en les dotant de l’avoir, du pouvoir et du savoir contrairement à l’immensité des promesses non tenues et des slogans de Macky Sall.
Charles de Secondat, baron de Montesquieu disait “Un courtisan est semblable à ces plantes faites pour ramper qui s'attachent à tout ce qu'elles trouvent.”
Par conséquent les frotte-manches de Macky Sall peuvent continuer à aboyer car le Président Idrissa Seck portera toujours en bandoulières les préoccupations des Sénégalais et tant qu’il lui restera un souffle de vie il défendra au mieux ses compatriotes face à des incompétents qui ont montrés leurs limites et des communicants menteurs comme vous Monsieur Kassé.
En lieu et place d’arguments sans fondements et des singeries, vous devriez plutôt préférer les critiques objectives d’Idrissa Seck. Vous auriez largement de quoi écrire si vous daigniez regarder en face l'indifférence, le mépris et l’ignorance que votre Chef Macky Sall manifeste face à la pauvreté et la précarité chronique que vivent les Sénégalais.
Le parti Rewmi n’acceptera jamais de subir la loi du « mensonge triomphant »

    Mandiaye Ndiaye
Jeunesses Rewmi Thiès 
 



 
Jeudi 14 Avril 2016
Dakar actu




1.Posté par Citoyen Observateur le 14/04/2016 10:26
il y'a erreur avec la photo d'illustration.
il s'agit de Mandiaye Gaye qui n'est d'aucun bord politique.



Dans la même rubrique :