Les femmes de la mouvance présidentielle s’engagent à payer la caution du candidat Wade


Les femmes de la mouvance présidentielle s’engagent à payer la caution du candidat Wade
Les femmes de la mouvance présidentielle ont pris l’engagement, mercredi à Dakar, de payer la caution de 65 millions de francs CFA à verser par le candidat Abdoulaye Wade à l’élection présidentielle de février prochain.

Lors d’une réunion présidée par le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye, par ailleurs directeur de campagne du candidat Wade, les femmes du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) et de ses alliés ont promis de rassembler un million de souscriptions, afin de réunir le montant exigé de leur candidat. Aussi ont-elles promis de ’’faire réélire’’ M. Wade au ’’premier tour’’ de l’élection présidetielle.

‘’L’objectif visé […] est d’atteindre, à terme, le million de souscriptions. Par ma voix, les femmes sénégalaises vous promettent solennellement d’atteindre ce cap et même de le franchir’’, a lancé ministre de la Femme et des Organisations féminines Aïda Mbodj, une militante du PDS. ‘’Ma carte, ma caution’’ est le slogan de cette campagne de collecte de fonds initiée par Mme Mbodj.

Les femmes de la mouvance présidentielle veulent ainsi faire ‘’comme cela se fait dans toutes les grandes démocraties’’, selon Mme Mbodj qui s’exprimait en présence du Premier ministre.

C’est en signe de ‘’reconnaissance’’ des actions du président Abdoulaye Wade à leur faveur que les femmes ‘’s’engagent à faire de sa candidature pour 2012 quelque chose qui leur est propre’’, a-t-elle encore dit.

‘’Il s’agira pour chacune de ces femmes de contribuer librement et volontairement à sa caution tout au long de la campagne’’, a expliqué Aïda Mbodj, soulignant que cette campagne de collecte de fonds ‘’revêt une signification morale pour la candidature’’ de M. Wade.

Un million de cartes ont été imprimées au prix symbolique de 100 francs CFA et seront vendues pendant le déroulement de la campagne baptisée : ‘’La caution des femmes’’. L’opération sera élargie à toutes les collectivités locales du pays, selon Aïda Mbodj.

Des déléguées des mouvements féminins du PDS et des autres partis de la mouvance présidentielle ont, à l’instar de leurs sœurs au Sénat, à l’Assemblée nationale, au Conseil économique et social (CES) et dans les collectivités locales promis de s’acquitter du paiement de cette caution.

Seules les femmes détenant une carte d’électeur pourront acquérir la carte vendue à 100 francs CFA, précise-t-on dans la mouvance présidentielle.

Le nom, le prénom et l’adresse de celles qui s’acquitteront de cette contribution seront relevés, a précisé Aïda Mbodji, ajoutant qu’un compte est ouvert à cet effet à la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS).

La caution à verser par les candidats à l’élection présidentielle est passée de 25 millions à la dernière élection présidentielle de 2007 à 65 de francs CFA pour celle du 26 février prochain.

Le président Wade, 85 ans, a déclaré sa candidature à l’élection présidentielle prévue le 26 février. Elu en 2000 et réélu en 2007, il porte une candidature jugée ‘’anticonstitutionnelle’’ par l’opposition et certaines organisations de la société civile.

Le Conseil constitutionnel est habilité à dire si les candidatures sont recevables ou pas.

( APS )
Mercredi 2 Novembre 2011




1.Posté par Boy Dakar le 03/11/2011 20:52
c'est de la diversion. la candidature de Wade n'est pas recevable.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016