Les étudiants en colère à l'université Cheikh Anta Diop


Les étudiants en colère à l'université Cheikh Anta Diop
DAKARACTU.COM Hier, à l'université Cheikh Anta Diop, des affrontements ont opposé étudiants et  agents de sécurité du Coud. Les heurts ont été  violents. Un agent a été blessé et un bus  a été endommagé sous les jets de pierres. Par ailleurs, les locaux de la direction du Coud ont été incendiés. Les étudiants refusent la décision des autorités de raser les pavillons préfabriqués I, N, G,N, F et B2 de la cité Claudel.  La direction du Coud a fait savoir sa détermination à aller jusqu'au bout. Rappelons que cette décision avait été prise à la suite d'une mission de la Protection civile qui avait conclu que les pavillons n'offraient plus les garanties de sécurité nécessaires  pour accueillir des vies humaines.
Jeudi 18 Octobre 2012




1.Posté par francky le 18/10/2012 14:26
Cette info est biaisée et je me demande si ce n'est pas à dessein. Ce n'est pas la destruction des pavillons qui menacent de s'écrouler à tout moment qui fait problème. Aucun étudiant ne voudrait voir le plafond de sa chambre lui tomber sur la tronche ! Ils veulent juste qu'on les reloge. Logique non ,

2.Posté par ego le 18/10/2012 17:12
@Francky c'est peine perdu, de toute façon meme si l'info n'était pas biaisée, ils ne verront que ce qu'ils veulent voir à savoir que les étudiants sont cons et violents. On nourri une haine viscérale contre eux sans essayer de les comprendre, comment demander à quelqu'un de sortir dans une semaine avec le loyer qui est si cher à Dakar?Comment feront les gens qui habitent à l'intérieur des régions? On ne peut pas se lever un bon matin pour déloger quelqu'un meme si c'est à juste titre, soyons sérieux.

3.Posté par ous le 18/10/2012 18:32
à la suite d'une mission de la Protection civile qui avait conclu que les pavillons n'offraient plus les garanties de sécurité nécessaires pour accueillir des vies humaines. bref comme le Sénégal koi

4.Posté par francky le 18/10/2012 19:52
Les étudiants doivent se mobiliser et exiger de l'Etat qu'il le reloge . du temps de Abdou Diouf l'université comptait plus de 15 pavillons en ville qu'elle avait loués. Seule mobilisation les fera reculer ! On le savait depuis longtemps que la durée de vie de ces bâtiments était dépassée depuis des lustres...Si les étudiants se laissent faire, d'autres mesures plus draconiennes encore viendront les assommer !!!

5.Posté par Kaalon nguel goo nga le 18/10/2012 21:55
L'Etat du Senegal devrait supprimer le COUD et en même temps tout ce qui est social dans les universités. Supprimer le campus, supprimer la subvention des restos, supprimer les bourses d'études. Les étudiants sénégalais se croient tout permis.

6.Posté par Mbaye le 19/10/2012 11:35
c'est peine perdu de vouloir déloger lesétudiants sans pour autant reunir toutes les conditions pour les mettre a l'abri .Gouverner c'est prévoir ;si l'Etat decide de démolir par souci de protection *civile* il doit mettre à la disposition des étudiants des logements pour les caser malheureusement nous sommes dirigés par des médiocres des gens qui sont pas encore a la hauteur pour assurer la gestion étatique.User d'un coté machiavelique pour forcer les étudiants a sortir ne fera qu'aggraver la situation.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016