Les empreintes et l'ADN de Salah Abdeslam retrouvés à Forest

Une trace d'ADN de Salah Abdeslam aurait été retrouvée dans l'un des appartements perquisitionnés mardi à Forest.


Les empreintes et l'ADN de Salah Abdeslam retrouvés à Forest
Salah Abdeslam aurait transité par l'appartement de la rue du Dries, théâtre mardi d'un échange de tirs entre la police et des terroristes présumés.

Le parquet fédéral vient confimer une information publiée ce vendredi par le Nouvel Obs. Les empreintes digitales et une trace d'ADN de l'homme le plus recherché d'Europe pour sa participation aux attentats de Paris du 13 novembre ont été retrouvées dans l'appartement.

Il est bien évidemment impossible de dire à quand remonte la présence d'Abdeslam dans cet appartement. Mais tout indique qu'il a servi de planque à une cellule terroriste. Pour rappel, mardi, une équipe franco-belge de six policiers était arrivée sur place pour effectuer une perquisition de routine.  Il pensait à leur arrivée trouver les lieux déserts, l'habitation n'était plus raccordée ni à l'électricité, ni à l'eau courante depuis plusieurs semaines.

Ils sont tombés sur trois personnes, lourdement armées, et des échanges de tirs ont éclaté. Deux d'entre elles sont toujours recherchés aujourd'hui, et l'une a été tué. Il s'agit de Mohamed Belkaïd, un Algérien de 35 ans. Une kalachnikov, ainsi qu'un livre sur le salafisme, ont été découverts près de son cadavre. Dans l'appartement, la police a également trouvé un drapeau de l'Etat islamique, 11 chargeurs de kalachnikov et de très nombreuses munitions. Du matériel informatique a également été saisi.
Vendredi 18 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :