Les dirigeants du PDS invités à faire preuve de responsabilité dans les investitures


Les dirigeants du PDS invités à faire preuve de responsabilité dans les investitures

Le porte-parole de la fédération départementale du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), Pape Omar Samb, a invité, lundi, à Tambacounda, la direction de cette formation politique à prendre toutes "ses responsabilités" dans la confection des listes pour les élections législatives du 1er juillet.

"Il est temps que le parti revoit son fonctionnement au niveau national et au niveau des fédérations départementales", a-t-il dit à la presse.

Selon lui, "les populations de Tambacounda ne sont pas satisfaites du choix porté sur les hommes qui dirigent les collectivités locales notamment la mairie et le Conseil régional".

"Pour la députation, nous voulons tout simplement que le parti revoit son fonctionnement pour qu’on évite de tomber dans les mêmes travers", a lancé M Samb, par ailleurs Directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement de l’artisanat (APDA).

"Si le parti investit des hommes et des femmes qui sont rejetés par les populations, nous, les responsables du PDS, nous ne voterons pas pour la liste du parti", a-t-il averti.

"Nous exigeons, réclamons que le parti investisse de dignes fils de la ville (de Tambacounda)" a-t-il dit, ajoutant qu’il y a déjà "des gens qui sont plébiscités".

"Les populations veulent un changement radical des hommes (…)", a dit Pape Omar Samb qui a souhaité que le président élu Macky Sall, "sorti de "l’école libérale", puisse continuer les grands chantiers initiés par Abdoulaye Wade.
APS

Mardi 10 Avril 2012




1.Posté par SALIOU DIENG"ZAL" le 10/04/2012 13:47
L'URD de Djibo Leity Kà va remporter les élections législatives à Tamba gràce à la qualité de ses investitures . Que des jeunes compétants,fidéles et qui sont de Tamba et résident à Tamba. Nous vouleons un nouveau type de député du peuple et non d'un parti politique,ni pour le président de la république comme on a l'habitude de le voir. Il faut continuer l'alternance opérée à la majistrature suprême avec l'élection de Macky Sall. La jeunesse a besoin d'exercer pour étre juger et il est temps.C'est malheureux que se ne sont plus les populations qui choisissent mais c'est les appareils des partis et c'est cela le danger.L'élection des députés c'est pas un probléme de parti mais des hommes et femmes de la circonscription électorale un probléme de confiance et de choix.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016