Les députés votent la loi de finances rectificative 2015


L’Assemblée nationale a voté, jeudi, la Loi de finances rectificative 2015 dont la marge budgétaire est évaluée à la somme de 121 milliards 721 millions de francs CFA, a constaté l’APS.
Cette marge a été obtenue ’’suite au desserrement des cours du baril de pétrole, la compensation tarifaire issue de la subvention des tarifs de l’électricité en faveur des ménages a permis de réaliser une économie budgétaire de 39 milliards’’, a expliqué le ministre de l’Economie, Amadou Bâ devant les députés.
Il a fait état de 19, 4 milliards de crédits budgétaires devenus sans objet et 15 milliards ayant déjà fait l’objet d’ouverture de crédits, à titre d’avance aux profit du Programme d’urgence de développement communautaire (PRODAC).
Il y a aussi 19, 4 milliards de recettes parafiscales précédemment destinées au financement de la compensation tarifaire, reversée au budget de l’Etat, a ajouté Amadou Bâ.
Il s’y ajoute d’autres recette budgétaires pour un montant de 28 milliards dont 13, 5 milliards provenant des recettes fiscales (produits financiers, redevances mini-res et revenus du domaine), a dit le ministre.
Amadou Bâ a indiqué également que 5 milliards supplémentaires issus des dons budgétaires et 9, 557 milliards de la Mutuelle panafricaine de gestion des risques ont été acquis par l’Etat.
Jeudi 19 Novembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :