Les députés examineront le nouveau Code général des impôts dans quelques jours (ministre)


Les députés examineront le nouveau Code général des impôts dans quelques jours (ministre)
Le ministre de l’Economie et des Finances Amadou Kane a annoncé, mardi à Dakar, que l’examen du nouveau Code général des impôts par l’Assemblée nationale aura lieu ''dans quelques jours'' et assuré que la nouvelle version de ce document rendra plus performant le système fiscal sénégalais.

''Très vite, dans quelques jours, le nouveau Code général des impôts sera examiné par l’Assemblée nationale. Il obéit à des critères performants qui vont alléger notre système fiscal local'', a dit M. Kane venu visiter la 21ème Foire internationale de Dakar (FIDAK).

Le nouveau Code général des impôts permettra d’''alléger et de simplifier beaucoup de choses, mais surtout de réduire les barrières et d’opérer une baisse des impôts et de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA)'', a-t-il promis.

Lors d'une récente réunion avec les éditeurs de presse, M. Kane avait annoncé que le nouveau Code général des impôts devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2013.

Selon le ministre de l'Economie et des Finances, les avantages et les statuts des entreprises exportatrices restent sans changement dans la nouveau Code général des impôts.

''Nous serons vigilants pour que les entreprises exportatrices soient favorisées, pour que notre pays puisse en bénéficier'', a-t-il assuré.

Amadou Kane a auparavant fait part de sa ''joie'' d’avoir visité les stands des services relevant de son ministère. ''Je suis heureux d’avoir fait ce tour qui m’a conforté que le ministère de l'Economie et des Finances est un grand département'', a-t-il affirmé.

''Je suis ravi d’avoir trouvé des équipes performantes et chaque ministère a pu asseoir un projet majeur et une réforme en cours ou achevée'', a-t-il encore dit.

M. Kane a encouragé les agents de son ministère à ''faire mieux pour les réformes tendant à améliorer notre système économique, pour lui faire jouer un rôle important dans l’économie, mais surtout pour atteindre les objectifs de développement'' fixés.

A la FIDAK 2012, il était en compagnie du ministre du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, et de chefs de services du ministère de l'Economie et des Finances. La 21ème FIDAK, ouverte le 29 novembre, sera clôturée mercredi.
APS




Mercredi 12 Décembre 2012
Notez


Dans la même rubrique :