Les avocats de la défense perdent une manche : La Crei se déclare compétente à juger Karim Wade


Les avocats de la défense perdent une manche : La Crei  se déclare compétente à juger Karim Wade
DAKARACTU.COM Le juge Henry Grégoire Diop, Président de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite vient de se déclarer compétent à juger Karim Wade, aujourd’hui lors de l’ouverture du procès du fils de l’ancien chef d’Etat. La Cour s'estime donc compétente pour juger Karim Wade et les autres prévenus pour enrichissement illicite et complicité d'enrichissement illicite. Le procès devrait donc se poursuivre.
Pour rappel, la bataille de procédure a fait rage pendant près d’une semaine entre les avocats de la partie civile et ceux de la défense, autour de la procédure d’incompétence de la CREI.
Le verdict de la cour sur l’évacuation sanitaire de Bourgi en France est aussi attendu. D’autres exceptions seront certainement soulevées...
Lundi 18 Août 2014
Dakaractu




1.Posté par Xeme le 18/08/2014 12:47
La même question que je répète toujours: Pourquoi l'assemblée nationale a-t-elle voté la mise en place de la haute cour de justice ? Pourquoi elle a choisi les 8 députés qui la composent ? Était-ce pour frimer ou pour participer au travail sur l'opinion ?

Mais au delà de Karim, Henry Grégoire Diop vient de dire que désormais, au Sénégal, tout ministre peut être jugé par une cour qui n'existe pas (la CREI) à condition de libeller l'accusation sous la forme de "enrichissement illicite". Et cela est d'autant plus facile que pour libeller de pareilles accusations, vous n'avez besoin d'aucune preuve, vous avez besoin d'une presse complaisante, et par conférence de presse, vous accusez. C'est à l'accusé de chercher des preuves. Henry Grégoire Diop vient de dire que, désormais, au Sénégal, le jeu politique se poursuit, et lorsque vous perdez le pouvoir et que celui qui s'opposait à vous arrive au pouvoir, seule sa volonté le retient. S'il veut, vous êtes un voleur, il vous met en prison, et n'importe quel cour, même inexistante, peut vous juger, il suffit de nommer le délit "enrichissement illicite." De fait la loi 101, qui accorde des privilèges de juridiction aux anciens ministres, date de 1961. De 1961 à ce jour, 1000 ministres sont passés, 1000 juges sont passés, et aucun d'eux n'a eu un nom lié à cette loi, parce qu'elle était impersonnelle, et aucun des juges n'a pensé mettre fin à cette loi. Henry Grégoire vient de dire que cette loi n'est plus applicable au Sénégal, elle est inutile dans la constitution sénégalaise, puisque, désormais, elle ne permettra plus à aucun ministre sénégalais de bénéficier de privilèges de juridictions, à moins de prouver l'impossibilité d'accuser un ancien ministre d'enrichissement illicite (l'accusation ne requiert rien). Henry Grégoire vient de dire que la cour de la CEDEAO ment, et que ses décisions n'engage aucunement le Sénégal.

Si vous n'avez pas compris que Henry Grégoire vient de mettre fin à la notion de république au Sénégal, c'est que vous avez encore l'esprit embué par le travail des dames de compagnie

2.Posté par Bamba Jacob le 18/08/2014 16:43
LES PROMESSES TENUES NE SONT PAS FAITES POUR ETRE RESPECTEES
« On peut tromper une partie du peuple une partie du temps mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps » avait coutume de dire l’adage et C’est ce que Koor Mareme Faye n’a pas compris. En effet, le président de la République sait bel et bien qu’il lui sera difficile voire impossible de respecter les promesses qu’il avait faites aux sénégalais d’autant qu’il faut satisfaire la clientèle politique et c’est la raison pour laquelle il est tenu de caser même ceux qui ont été laminés durant les locales à l’image d’un seydou Gueye qui non content de bénéficier d’un poste de Directeur de cabinet adjoint sans aucune vergogne se permet de lorgner le fauteuil de Directeur du COUD. En définitive, c’est le monde, pardon le Sénégal à l’envers quand on se remémore des sorties au vitriol de M. Latif coulibaly à l’endroit de M. Wade, contestant ces décisions, s’attaquant à la république c’est ce monsieur incapable de gagner son lopin de Sokone qui s’accroche aux chaussettes de Macky. Pour dire que le ministère de la bonne gouvernance dont il était le chef de département n’avait aucune raison d’être car devant être logé à la présidence, la preuve l’on se pose la question de savoir quel devra être son bilan sous ce magistère.
Parlant du PSE, après avoir pris en charge 700 personnes pour le club de Paris on fait croire au citoyen lambda analphabète en plus que le président de la république est revenu avec des mallettes de milliards. Reconnaissez avec moi qu’ils ont péché. Eh bien à qui la faute ? Au chargé de communication du président de la republique à l’époque Souleymane jules ou Latif Coulibaly ancien porte parole, allez savoir.
Dans tous les cas retenons de l‘ancien PM israélien Lewi Eskhol qui avait l’habitude de dire « j’ai fait des promesses mais je n’ai pas fait la promesse de respecter mes promesses » pourtant les sénégalais y ont cru comme un don du ciel.
M. le Président vous n’êtes pas sensé ignorer que le Sénégal fait parti des pays qui ont ratifié la charte de l’OMC donc sur coup de tête faire croire aux populations qu’on va diminuer le prix des denrées de première nécessité, disons tout simplement que c’est de l’utopie et fort heureusement un des pères fondateurs du NEPAD Me Wade avait tiré la sonnette d’alarme « les promesses n’engagent que ceux qui y croient ». Justement parlant de Me Wade, où se trouve notre Amadou moctar Mbow national et sa CNRI et que dire alors de son âge lui qui demandait le départ de Me Wade.
M. le Président vous avez dépensé des sommes astronomiques pour la création de cette commission résultats des courses, le rapport est rangé dans vos tiroirs et il fallait s’y attendre car vous disiez que les conclusions des Assises nationales ne sont ni le coran encore moins la bible et pourtant la reforme de la constitution est calquée sur les Assises nationales.
M. le Président le spectre de la famine se dessine, les maladies tapent partout dans l’œil de tout le monde et malgré tout le tapage rien n’est encore fait.
En lieu et place de la traque des bien mal acquis vous aurez du travaillez avec ces autorités incriminés qui avec la mise sur pied de GIE vous aideront à la création d’emploi votre fameux casse-tête et Karim Wade avec son plan takkal vous aidera à nous épargner de ces coupures intempestives d’électricité et d’eau.
A M. le tout nouveau Premier ministre, après vous avoir souhaité la bienvenue nous disons que votre slogan « Au travail » est illustrateur en ce sens qu’il montre que les gouvernements Macky1 et Macky2 ne travaillaient pas.
Ps : Ah j’oubliai M. le Président la où Seydou Gueye a trouvé une planque tout comme Latif, bien voir faire de même pour Mimi Touré sauf que ce sera dans le système des Nations unies afin qu’elle se fasse oubliée un temps soit peu.
Jacob BAMBA
jacobgueye@yahoo.fr



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016