Les abus sexuels commis par des Casques bleus en nette augmentation selon l’ONU


Un rapport de l’ONU montre une nette augmentation des abus sexuels commis par des Casques bleus. 69 cas d’accusations ont été enregistrés en 2015 (contre 52 en 2014), dont plus de la moitié concernent des missions de maintien de la paix en Centrafrique et en République démocratique du Congo. Des soldats de 21 nationalités sont mis en cause, aucun d’entre eux n’ayant fait l’objet à ce jour de poursuites pénales…

Atul Khare, secrétaire général adjoint à l’appui aux missions, a tenu à exprimer son indignation : “Savoir qu’un soldat des Nations Unies puisse abuser d’une personne vulnérable est quelque chose d’abominable. Nous n’accepterons jamais que des protecteurs se transforment en prédateurs.”

Le rapport de l’ONU prévoit de créer des cours martiales pour juger les soldats sur place. Par ailleurs, un projet de résolution du Conseil de sécurité envisage de rapatrier des contingents entiers qui se seraient rendus coupables d’abus sexuels.
Samedi 5 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :