Les USA "heureux" de voir Dakar siéger au Conseil de Sécurité (AMBASSADEUR)


Les Etats-Unis sont "heureux" de voir le Sénégal siéger au Conseil de sécurité, compte tenu notamment de sa contribution à la paix et à la sécurité dans la région ouest-africaine, a indiqué son représentant aux Nations-Unies, l’ambassadeur Samantha Power.
"Le Sénégal contribue énormément à la paix et à la sécurité dans la région, comme nous l’avons remarqué à travers la médiation du président Sall pour résoudre la crise au Burkina Faso", a-t-il déclaré dans des propos rapportés dans un document transmis à l’APS, jeudi. 
Le diplomate américain a tenu ses propos au terme d’un débat au Conseil de sécurité, sur la situation au Soudan du Sud, en Centrafrique, au Burundi.
Samantha Power, reçue par la suite par le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Mankeur Ndiaye, a remercié le Sénégal qui participe a-t-elle dit à la sécurité internationale, "en envoyant des troupes à des endroits dangereux comme le Mali".
"Les relations sont excellentes entre les Etats-Unis et le Sénégal, qui a une forte démocratie dans la région et qui est un modèle en matière de paix, de sécurité et de droits de l’Homme", a souligné l’ambassadeur des Etats-Unis à l’ONU.
"Nous avons échangé avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères sur des dossiers brûlants qui sont à l’ordre du jour et sur les relations bilatérales entre nos deux pays", a indiqué la diplomate américaine.
Elle a souhaite que "le nouveau Compact pour le Millenium Challenge", dont le Sénégal doit bénéficier, "puisse booster l’économie sénégalaise et aider les Sénégalais".
Les Etats-Unies ont récemment annoncé avoir sélectionné le Sénégal pour un nouveau compact MCC, du nom d’un programme d’appui bilatéral des Etats-Unis, instauré en 2002 et opérationnel en 2004, au profit de certains pays africains. 
Le Sénégal avait bénéficié d’un don de 270 milliards du gouvernement américain, pour le compte d’un précédent compat MCC, qui a servi à financer une vingtaine de projets visant à accélérer la croissance pour réduire la pauvreté. 
Les projets concernés devraient contribuer au désenclavement de zones de productivités agricoles du pays et à l’élargissement de l’accès aux marchés et aux services. 
Washington travaille par ailleurs "à renforcer ses relations avec Dakar en matière de défense’’, a signalé la diplomate américaine, selon laquelle son pays est "conscient de la menace grandissante du terrorisme dans la région et au Sénégal".
"Nos deux pays partagent les grandes valeurs, les mêmes engagements concernant la paix et la sécurité. Nous voyons pratiquement de la même façon tous les sujets que nous abordons’’, a-t-elle fait valoir.
"Donc, nous partageons les mêmes points de vue, avons une compréhension commune de la menace terroriste. Par conséquent nous travaillerons ensemble", a poursuivi ’ambassadeur des "Etats-Unis aux Nations unies.
Jeudi 11 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :