Les États-Unis ont tué al-Qadouli, le n°2 de Daech


Abdelrahmane al-Qadouli, le numéro 2 de Daech en Syrie aurait été tué lors d'un raid américain en Syrie ce mois-ci. Ce djihadiste d'une cinquantaine d'années né en Irak est un ancien cadre d'al-Qaïda. Il est aussi connu sous le nom de Abu Alaa al-Afri ou Abou Suja.

L'annonce de son décès a été précisée à la chaîne américaine NBC par des sources militaires. Elle devrait faire l'objet d'une confirmation officielle par par le secrétaire à la Défense Ashton Carter et le chef d’état-major inter-armées, le général Joe Dunford, lors d’une conférence de presse au Pentagone.

Sucesseur désigné d'al-Baghdadi

Sa tête était mise à prix par les États-Unis depuis 2014 pour 7 millions de dollars. Il était régulièrement présenté comme le successeur probable en cas de décès du leader de l'organisation État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi.

Plusieurs responsables clés de Daech tués

«Nous éliminons systématiquement le cercle des dirigeants de Daech, et l’armée américaine a tué plusieurs terroristes clés de l’organisation État islamique cette semaine, dont, nous pensons, Haji Iman (surnom de Abdel Rahmane al-Qadouli, NDLR), qui était l’un des principaux responsables de l'organsation terroriste, agissant comme leur ministre des Finances et responsable de plusieurs complots extérieurs», a dit le secrétaire à la Défense Ashton Carter lors d’une conférence de presse. Il a aussi souligné que son élimination donnera «un coup de frein aux capacités de Daech à conduire des opérations en Irak et en Syrie, et à l’étranger».
Vendredi 25 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :