Les Cadres républicains de Pikine mettent en garde contre tout acte pouvant troubler le sommet de la Francophonie


Les Cadres républicains de Pikine mettent en garde contre tout acte pouvant troubler le sommet de la Francophonie
La Convergence des Cadres Républicains du Département de Pikine (CCRD) a adressé des félicitations au Premier Ministre et à tout son Gouvernement pour « son passage réussi à l’Assemblée Nationale lors de sa Déclaration de politique générale qui a  séduit les Sénégalais dans leur ensemble » indique leur communique. La CCRD se félicite également  de la tournée économique du Chef de l’Etat dans la vallée du fleuve et de son engament réitéré pour  l’autosuffisance alimentaire du Sénégal d’ici 2017.
La CCR du Département de Pikine a par ailleurs félicité le Président Macky Sall pour son implication et pour son  intervention réussie dans la recherche de solution suite aux événements survenus au Burkina.
Dans le cadre de ses activités , La Convergence des cadres APR du Département de Pikine  compte organiser des réunions décentralisées dans les 16 communes du Département  en rapport  avec les responsables des autres structures (jeunes, femmes, sages et réseau des enseignants) du Parti en vue de préparer les audiences publiques du Plan Sénégal Emergent (PSE).
Tout en souhaitant plein succès au grand rendez vous de la Francophonie  les cadres de Pikine mettent en garde Abdoulaye Wade et ses compagnons d’infortune contre tout acte pouvant troubler ces assises en terre Sénégalaise.
Un rendez-vous républicain prévu au mois de décembre, permettra de valider le plan d’actions 2015 dont l’objectif est de mieux partager la vision du président et les réalisations du gouvernement.  
 

Mardi 18 Novembre 2014
Dakaractu




1.Posté par Mané Moussa le 18/11/2014 10:20
Il est qu'à même regrettable de voir l'interprétation que d'aucuns se font de la démocratie en Afrique et plus particulièrement au Sénégal que l'on pensait avoir beaucoup évolué. Ainsi, en gagnant des élections présidentielles avec 65%, dès lors, personne n'a plus le droit de manifester, de se plaindre ou de s'opposer à aucune décision venant des vanqueurs pour cinq ans de législature qui leur est confiée? Depuis bientôt huit mois, toute contestation expressive est interdite, soumise au bon vouloir des autorités; et on appelle cela de la démocratie! Sûrementt à l'Africaine avec ses troubadours qui ne savent que faire l'éloge de leurs dirigeants, tant bien que ceux-là versent dans le folklore ambiant. Ainsi, rien ne doit s'opposer aux mesures que prennent les gouvernants sous le prétexte qu'ils ont gagné les éections. A vouloir abaonder sous cet angle, on risque de nous interdire d'électons à la fin de chaque mandat électoral et l'on voudrait encore nous parler d'élections. Dans cette cacophonie de verbiage où la raison cède le pas au beuglement, le Sénégalais ne s'y retrouve point; cependant mine de rien, sa patience se paye lors d'élections malgré la souffrance qu'il endure par la manipulation. Vive le Sénégal, vive la démocratie, vive l'Etat de droit démocratique.

2.Posté par mayday le 18/11/2014 13:28
Quelle surprise! il y aurait des cadres à l'APR?

3.Posté par Sénégalérien le 18/11/2014 16:02
Il n'y a qu'au Sénégal que n'importe quel énergumène peut se lever dire ce genre d’âneries et se réclamer cadre ou encore intellectuel, quelle honte!!!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016