Législatives de juillet 2017: Toutes griffes dehors, Grand Médine réclame un député

Grand Médine n'entend pas se laisser faire à l'occasion des prochaines elections législatives. Consciente de son poids électoral, la section apériste de cette localité réclame un député et menace de ne pas battre campagne si ses exigences ne sont pas satisfaites.


Le compte à rebours est lancé et Grand Médine n'a pas l'intention de se faire avoir une deuxième fois. Estimant que le député choisi pour représenter Benno Bokk Yaakaar lors de la dernière législature ne leur a été d'aucun apport, la section de l'Apr de Grand Médine veut changer la donne. "Nous demandons au président de la République d'investir un fils de Grand Médine pour la députation", nous a fait savoir un responsable politique de la localité. Pour ce dernier et ses soutiens, il n'est pas question que Grand Médine et Cité Keur Damel donnent le plus nombre de voix à la coalition Benno Bokk Yaakaar et se voit toujours lésé quand il s'agit d'attribuer des responsabilités. 

Si ses exigences ne sont pas satisfaites, la section de Grand Médine Cité Keur Damel n'exclue pas de ne pas prendre part à la campagne électorale. Ce qui selon ses responsables politiques risquent de causer un dommage incommensurable à la coalition présidentielle. 

En outre, Grand Médine demande la restructuration de son quartier. 
Lundi 15 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :