Législatives: Wade mandaté pour valider et faire déposer les listes du PDS


Législatives: Wade mandaté pour valider et faire déposer les listes du PDS

Les responsables du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) ont, lors d’un congrès extraordinaire organisé samedi à Dakar, mandaté leur secrétaire général Me Abdoulaye Wade pour valider et faire déposer les listes des candidats aux élections législatives du 17 juin.

‘’Le congrès donne mandat au secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (PDS) Me Abdoulaye Wade pour entériner ces listes et les faire déposer conformément aux textes et règlements en vigueur’’, a indiqué Me Ousmane Ngom, chargé de la lecture de la résolution finale du congrès extraordinaire.

’’Le congrès appelle à la remobilisation des troupes et invite tous les acteurs du Sopi (le changement, en wolof) à se mobiliser en vue d’une participation élevée aux élections du 17 juin, afin de doter notre pays d’une représentation nationale, qui sera la photographie fidèle des forces politiques et démocratiques du Sénégal’’, a ajouté Me Ngom, ministre de l’Intérieur du gouvernement sortant.

‘’Debout à l’unanimité, a-t-il poursuivi, le congrès a invité les responsables du PDS [...] à faire, sur la base des représentativités avérées, des propositions sur la liste nationale et sur les listes départementales de candidats aux élections législatives.’’

Les leaders du parti demandent ’’à tous les Sénégalais de soutenir les listes du Sopi en vue d’une brillante victoire aux élections législatives’’, a ajouté Me Ngom.

Le congrès a été présidé par Abdoulaye Wade. Selon les organisateurs, 2.500 délégués et 3.000 observateurs de Dakar et d’autres régions y ont pris part.

Fondé en 1974 par Me Wade, le PDS est arrivé au pouvoir en mars 2000 sous la houlette de son secrétaire général, qui était soutenu par plusieurs leaders de l’opposition dont Abdoulaye Bathily et Moustapha Niasse.

Me Wade s’est fait réélire en 2007. Il a perdu l’élection présidentielle de 2012 dont il a disputé le second tour à son ancien Premier ministre Macky Sall, élu dimanche avec 65,8% des suffrages, selon les résultats définitifs publiés vendredi par le Conseil constitutionnel.

Lors des travaux du congrès, le chef de l’Etat sortant a déclaré qu’il entendait rester aux commandes du PDS, même s’il n’envisage plus de jouer ’’aucun rôle’’ au sein de cette formation qu’il a dirigée pendant 37 ans.

‘’Je reste à la barre du parti et je vais rester son secrétaire général’’, a dit Me Abdoulaye Wade. ’’Je vais prendre tout de même de la distance, en ne jouant aucun rôle dans le parti. [...] Je ne serais sur aucune liste d’élection. Je pense que j’ai dépassé cela, je suis là pour tout le monde’’, a-t-il ajouté.
APS

Samedi 31 Mars 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016