Législatives : Le PIT conseille aux sénégalais d’éviter une éventuelle cohabitation à l’Etat


Législatives : Le PIT conseille aux sénégalais d’éviter une éventuelle cohabitation à l’Etat
Le Parti de l’indépendance et du travail PIT/Sénégal à la veille du 1er Mai a sorti un communiqué pour vanter les mérites sociaux du Gouvernement. Mais aussi inciter les travailleurs sénégalais, en vue des législatives dans leur intérêt matériel et moral, de conférer à BBY, sous la direction du Président Macky SALL, la majorité parlementaire pour préserver et approfondir les acquis dans un Sénégal de paix civile et de stabilité.  Pour le PIT/Sénégal, l’enjeu principal, « au cœur de cette consultation nationale, est l’obtention d’une majorité qualifiée, détentrice du pouvoir de Contrôle de l’action gouvernementale, d’évaluation des politiques publiques et de vote des Lois »
Cet enjeu peut-on lire sur la note qui nous a été parvenue « n’est nullement celui de permettre à l'opposition de définir une nouvelle politique, de nommer un nouveau Premier et de mettre en place « son gouvernement », au cas où elle en sortirait miraculeusement majoritaire, comme elle le laisse croire en parlant abusivement de "cohabitation ».
Pour le PIT il s'agirait plutôt , le cas échéant, de lui permettre d'empêcher au Président de la République de traduire, dans le budget, l'exécution des accords retenus pour 2018 et 2019, dont l'intégration des corps émergents dans la fonction publique, le règlement convenu du " passif social" des entreprises liquidées ou fermées, l’augmentation de la subvention au monde rural en semences, engrais et matériel agricole, la transcription, en termes de lois, des réformes sociales concernant les retraites mais aussi le système de rémunération des agents de l'Etat, entre autres.
L'opposition argue le PIT « rêve de pouvoir utiliser son éventuelle position de pouvoir pour se donner les moyens de bloquer le régime de BBY deux années durant et ou de créer les conditions d'une défaite du candidat de BBY à la Présidentielle de 2019. Un objectif donc de déstabilisation du pays »
Pour le PIT/Sénégal, donc  les travailleurs sénégalais, leurs organisations syndicales et professionnelles doivent se mobiliser aux côtés de BBY aux fins de mettre en échec ce funeste projet, surtout dans un environnement dans lequel la menace terroriste islamiste est tout à fait présente.
Vendredi 28 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :