Législatives 2017 : Pour un vote rapide et transparent, la solution révolutionnaire de Ousseynou Diallo


Législatives 2017 : Pour un vote rapide et transparent, la solution révolutionnaire de Ousseynou Diallo
Depuis la publication officielle des 47 listes qui vont briguer le suffrage des Sénégalais, beaucoup d’acteurs politiques de l’opposition, comme du pouvoir, ruent dans les brancards, pour dire que c’était trop.  Tous sont d’accord sur le fait que l’on s’achemine droit vers un 30 Juillet de galère. On l’a dit et répété, le vote risque de se dérouler sur deux jours, une première au Sénégal si l’on sait que le temps moyen est de 3mm 10 s par électeur qui doit accomplir son devoir. Il y a donc nécessité de revisiter et d’adapter le code électoral. De ce fait, il appartient à tous les acteurs politiques, comme de la société civile de faire des «propositions utiles et applicables. » 

C’est dans ce sens que l’ingénieur en informatique et responsable politique de l’APR de Kounoune NGarap, Mr. Ousseynou DIALLO a, après avoir mûrement réfléchi, proposé un vote « rapide et transparent et qui peut sans problème faire l’objet de consentement », tel que souhaité par la CEDEAO. En effet, pour lui « Il faut une optimisation du déroulement du vote le 30 juillet avec 47 listes. Pour ne rien transformer, on change juste l'isoloir.  On choisit un grand espace fermé où on dispose tous les bulletins et les enveloppes. L'électeur choisit son bulletin dans le secret des lieux, l'introduit dans l'enveloppe puis sort pour le glisser dans l'urne et le tour est joué. » Il s’agira donc pour lui « de ne presque rien changer à ce qui se fait, il faut juste qu’on s’adapte. Pour ce faire, on aménage l’isoloir dans un vaste espace, qui peut être différent de la salle où se trouve les membres du bureau et les 47 représentants des coalitions. L’électeur, n’aura donc besoin que de prendre le bulletin de son choix, le met dans l’enveloppe et ressort pour l’introduire dans l’urne loin des regards indiscrets et dans le plus grand secret et en moins d’UNE minute, il vote et le tour est joué. » Selon Mr. DIALLO, « ce système aura le triple avantage de respecter le code actuel, de réduire les dépenses, parce qu’on n'aura pas besoin de poubelle, et  d’éviter toute possibilité d’acheter le vote du citoyen, parce qu’il ne sortira qu’avec le seul bulletin qu’il mettra dans l’urne. » Cette proposition constructive de Mr. Ousseynou DIALLO, investi sur la liste nationale de la coalition BBY, doit faire l’objet d’un plus large partage et il appartient aux chefs de coalition de la saisir, de l’approfondir pour que le vote du 30 Juillet ne soit pas une souffrance pour les électeurs et tous les acteurs...
Mardi 13 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :