Législatives 2017/Kédougou : Risques de vote sanction dans les rangs de BBY


Législatives 2017/Kédougou : Risques de vote sanction dans les rangs de BBY
             

Dans la coalition BBY de Kédougou, on ne parle pas le même langage. Un des responsables des jeunes apéristes n'est pas d'accord avec l'investiture du maire M. Hadji Cissé et a tenu à le faire savoir. En effet, pour l’un d’eux, Mr. Souleymane Diallo, 1er secrétaire élu du Conseil départemental, "les raisons pour lesquelles Mr. Hadji Cissé  a été investi au nom de BBY est une injustice. Il est toujours membre du Pds car il n a jamais écrit au président de l'Assemblée nationale  pour démissionner.  Pire encore, il n'est pas exclu à l’assemblée contrairement au règlement en vigueur.  Si nous votons pour Cissé, il ne sera pas redevable aux populations de Kédougou mais à ceux qui l'on parrainé pour qui il soit investi ! " Et d'ajouter, " Kédougou est à la traîne car c'est dans la seule région où vous n'avez ni ministre ni DG, et les 2 rares Pca n'ont pu recruter qu'un  chauffeur depuis 2013.  Le PR a nommé 70 HCCT tout dernièrement , 30 sous préfets et 40 adjoint et nous avons été encore aux abonnés absents.  Pourtant le potentiel ne manque pas. Sur le plan du transport, toutes les régions on bénéficié de  mini bus pour le transport urbain et inter urbain sauf la notre. Dans toutes les régions c'est le PR qui convoque pour arrondir les angles sauf à Kédougou où ce sont les soit disant responsables qui lui ont demandé une audience pour que ce soit finalement le PM qui les reçoit. Qu'est-ce que  la région de Mamba Guirassi père et Mady Cissokho a fait pour mériter ce sort? " 
Pour toutes ces raisons, le jeune responsable de l’Apr et ses camarades ont décidé de sanctionner la liste BBY.                                              
Mercredi 12 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :