Législatives 2017 : Enjeux d’émergence économique et non ajustement politicien (Par Gaston Mbengue)


​La vitalité démocratique nationale est la seule explication de l’agitation politique des uns et de l’intimidation politicienne des autres. Mais le principal enjeu de ces Législatives n’est pas une question de coalitions, de partis et de personnes. Que les électeurs et les citoyens sénégalais dans leur ensemble en soient avertis : toute cette fièvre électoraliste et toutes ces surexcitations politiciennes sur fond de plaintes et de complaintes, d’intimidations, de mélancolies et de grognements médiatiques vont s’éteindre après les Législatives.
 
​L’opinion publique constate déjà des Coalitions insolites, des candidatures à la députation biscornue et des discours politiciens exempts de propositions et de contre-propositions d’avant-garde. Contrairement à une certaine classe politique qui fait de ces Législatives une affaire de personnes, Macky Sall les érige à un enjeu de développement économique et social. Aucun coup n’a été assené à un quelconque responsable politique. Aucune déception n’a été opérée à un acteur politique de l’APR encore moins de Benno Bokk Yakaar. Macky Sall, en procédant à des investitures si réfléchies et pertinentes n’a fait que miser sur l’émergence économique nationale.

Benno : un duo altruiste et crédible

Pour la liste nationale, il met en scelle le Premier Ministre Mouhammed Boune Abdallah Dionne. L’homme de Gossas n’est pas un politicien hâbleur mais un homme politique inextricable à une vision, celle de Macky Sall qui a mis le Sénégal sur une bonne orbite. L’immense respect qu’il manifeste à tous les acteurs politiques, de Pouvoir comme de l’Opposition, rend compte d’une personnalité politique pour qui seul compte le Sénégal. Les résultats réalisés par le Gouvernement sous l’impulsion de Macky Sall, les gigantesques chantiers en cours, les actes humanistes et humanitaires posés en faveur des enfants, des femmes, des personnes du 3ème âge , des agents de la Fonction publique, la place du Sénégal sur la scène africaine et internationale, la transformation de la physionomie nationale et la hausse épique du taux de croissance nécessitent une représentation parlementaire qui la soutienne en jouant un rôle de sentinelles de la Nation.

Mouhammed Boune Abdallah Dionne tête de liste est une invite à la consolidation des acquis et à l’atteinte immédiate des objectifs du Plan Sénégal Emergent. Pour la première fois dans l’histoire, le meilleur Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan du continent africain est du Sénégal.  Amadou Ba a merveilleusement mis la gouvernance économique et financière du pays sur les rails de la thésaurisation, de la prévoyance, de la planification, de l’organisation, de l’esprit d’anticipation et d’avant-garde. Il est Tête de Liste pour Dakar. Macky Sall a eu l’intelligence de comprendre, en Homme d’Etat généreux, que la Capitale du Sénégal a besoin de sa forte personnalité de technocrate et de ses incommensurables compétences.
​Gagner triomphalement pour l’Emergence
​Ce Duo est pour l’APR et pour Benno Bokk Yakaar un pilori de performances, de sérieux, et de soumission à une obligation de résultats et de comptes-rendus. Unir les forces, joindre les convictions républicaines, rassembler les dynamismes militants et faire face à une opposition désarticulée et dispersées ne sont pas seulement des actes de sacrifice mais l’expression d’un attachement républicain, sincère et franc à l’intérêt national.
 
​Le temps de l’euphorie, de la liesse, des encagoulées sorties au vitriol, des susurrements et des bourdonnements est fini. La Coalition Benno Bokk Yakaar est dans le temps de la mobilisation, de l’unité, de la pré-campagne méthodique, raisonnée et rationnelle pour le triomphe. Ce triomphe sera certes incontestable. Mais il doit être massif et éclatant. Le PSE de Macky Sall est une chance pour le Sénégal.  Il est en œuvre. Rien ne doit, ne va et ne peut briser son élan. Le Sénégal y croit et va le prouver le 30 Juillet.

Gaston Mbengue 
Président du Mouvement
Nangu Dogalu Yalla
Jeudi 8 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :