Législatives 2017 : Cheikh Bamba Dièye, Barthélémy Dias et Cie créent « Initiative 2017 »

En perspective des législatives qui se profilent à l’horizon, des mouvements et partis de l’opposition se sont réunis avant-hier, samedi 22 avril, à Dakar, pour mettre en place l’Initiative 2017. Celle-ci vise à regrouper les forces vives de l’opposition sous un dénominateur commun en vue d’obtenir une forte représentativité, au soir des législatives du 30 juillet et des présidentielles de 2019...


Législatives 2017 : Cheikh Bamba Dièye, Barthélémy Dias et Cie créent « Initiative 2017 »
 
En effet, c’est avec une salle bondée de monde que s’est tenue avant-hier, samedi 22 avril, la cérémonie de lancement de l’Initiative 2017 qui vise une large coalition de l’opposition. Etaient présents à la rencontre le maire de la commune de Sacré-cœur/Mermoz Barthélémy Dias, Makhtar  Soumaré de l’Union Nationale Patriotique, le docteur Omar Cissé de Vision Sénégal, le maire de la Commune de Dieuppeul Cheikh Guèye, le député Hélène Tine, Moussa Tine de l’Alliance démocratique Penco, Madiop Diop maire de Grand-Yoff, Moussa Sy maire des Parcelles Assainies et adjoint au maire de Dakar, mais aussi et surtout Cheikh Bamba Dièye de Fsd/Bj qui faisait office de porte-parole du jour.
 
Après plusieurs heures de plaidoirie des différents chefs de partis et mouvements de l’opposition en faveur d’une coalition imminente, Cheikh Bamba Dièye a apporté des éclaircissements sur l’objet de cette Initiative.   « Tout a commencé en 2012 au moment où on a noté une rupture des promesses faites par Macky Sall et son gouvernement, à savoir la gestion sobre et vertueuse, la traque des biens mal acquis, la rupture qu’on nous avait tant chantée à longueur de journée, bref les dérives de Macky Sall qui se matérialisent par l’arrestation arbitraire de certains ténors de l’opposition tel que Khalifa Sall », a-t-il renseigné. Et d’ajouter : « la présence et la continuité de Macky Sall au sommet de la république est un danger pour chaque citoyen et une menace grave sur les libertés citoyennes. Mettons-y un terme ».
 
Outre la plaidoirie pour une imminente coalition, Cheikh Bamba Dièye a par la même occasion désigné Khalifa Sall qui est l’«élément déclencheur » de cette mobilisation, comme tête de liste naturelle de la coalition. «Il est tout naturel que Khalifa qui est l’élément déclencheur de ce mouvement de lutte contre les injustices, la gabegie, cette confiscation de liberté, soit le porte-étendard de cette belle initiative », avait-il plaidé.
 
Quant au maire des Parcelles Assainies Moussa Sy, il n’y est pas allé de main morte. Dès l’entame  de son propos il a rappelé à l’assistance que « l’heure est grave » et qu’« il est temps de se mobiliser ».Toujours dans la même lancée, le maire des Parcelles Assainies ajoutera que pour rompre avec la situation qui prévaut à l’Assemblée nationale où ceux qui étaient censés défendre le peuple s’avèrent plutôt  « des députés  au service du président  et de la première dame et non du peuple », il urge d’arriver à la mobilisation de toutes les forces vives de la nation sous un même dénominateur commun, à savoir l’Initiative 2017 et derrière le maire Khalifa Sall.
 
Outre Moussa Sy ou Cheikh Bamba Dièye, les autres personnalités de l’opposition ayant pris part à la rencontre ont majoritairement axé leur intervention sur les traits de personnalité de l’édile de Dakar placé en détention depuis le 07 mars, à savoir « transparence dans la gestion des caisses de la mairie, sa grandeur d’esprit, sa clairvoyance ou encore son ambition démesurée à développer le Sénégal », toutes choses qui sont à la base de leur ralliement à l’Initiative 2017.  
Su Quotidien 
Lundi 24 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :