Législatives 2017 : « Cette victoire ne doit pas cacher nos faiblesses et nos lacunes. » (Ousseynou Diallo, Apr Kounoune)


Les élections ont vécu, et BBY a, on le sait, obtenu la majorité des sièges ce qui ne doit pas occulter la réalité politique. C’est du moins l’avis de M. Ousseynou Diallo, responsable politique de l’Apr à Kounoune Ngalam.  
Il est bon de savourer sa victoire, a-t-il dit, « mais il faut toujours garder les pieds sur terre et demeurer toujours lucide.  Cette victoire ne doit pas cacher nos faiblesses et nos lacunes. Le mal de Benno c'est l'Apr qui est  toujours en proie à des querelles inutiles voire puériles. Nous devons tous nous mettre d'accord pour dire que le travail politique à la base n'a pas été correctement fait par les responsables politiques à travers l'étendue du territoire national. De l'inscription au vote en passant par la distribution des cartes, nous avons été absents aux côtés des militants pour leur apporter l'accompagnement nécessaire, la formation et l'encadrement. Ce sont ces manquements notoires auxquels il faut ajouter la pléthore de listes qui ont fait que beaucoup n'ont pas voté faute de carte d'électeur ou bien par méconnaissance du lieu de vote pour les détenteurs de récépissé. La prochaine échéance a beaucoup plus d'enjeux et de conséquences aussi bien pour le Président Macky Sall que pour le Sénégal, car il y va de notre avenir et surtout de notre survie politique. » Et d’ajouter, « il faut remarquer que dans leur écrasante majorité les responsables n'ont pas respecté les consignes du Président à savoir privilégier les visites de proximité et les porte à porte. En lieu et place nous avons servi des caravanes et du tintamarre au risque même de heurter les populations.  Tout ça c'est à corriger. » 
En outre, Mr. Diallo soutient que « beaucoup de responsables de l'Apr ont lamentablement échoué.  Il faudrait en tirer toutes les conséquences et prendre les décisions qui s'imposent. On ne peut pas continuer à garder à certains niveaux de responsabilité des personnes qui n'apportent aucune valeur ajoutée au parti et au Président. Nous avons besoin de porteurs de voix et non de porteurs de bois. » 
Pour rappel, Mr. Diallo qui avait été investi à la 52ème position sur la liste nationale, a gagné les 5 villages et  tous les bureaux de vote s’y trouvant et a permis aussi à travers tout le département et même au delà à éviter un vote- sanction du fait de son investiture sur la liste nationale BBY.  Pour rappel, en 2014 Ousseynou Diallo qui avait sa liste “Vision De Rufisque“ avait gagné tous les bureaux de Kounoune de Mbaba Guissé de Keur Daouda Sarr et tous les bureaux de Bambilor,  BBY  n'avait remporté que le village de Keur Ndiaye Lo et ça en s'alliant contre nature avec le Pds. En 2017 BBY n'a perdu aucun bureau de vote pour dire que l'apport de Ousseynou Diallo a été déterminant...  
Dimanche 6 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :