Législatives 2017 : Un tournant dans la marche de la nation


Législatives 2017 : Un tournant dans la marche de la nation
Depuis une dizaine d’années, j’ai fait le choix de m’inscrire résolument dans l’action pour participer à la construction de mon pays en général et de ma localité en particulier.
Ayant bénéficié de l’éducation de la République et de l’apport de ma communauté, mon engagement militant a toujours été placé sous le sceau du sacerdoce afin de les servir avec dévouement et loyauté en mettant en avant l’intérêt général.
 Pour cette raison, ma vision des choses transcende l’ambition personnelle pour ne se confondre qu’avec le salut de mon terroir Ndioum et de mon pays le Sénégal.
Ainsi, j’appelle tous les frères et sœurs qui cheminent à mes côtés à ne ménager aucun effort pour ne pas rater un grand rendez-vous avec l’Histoire car les élections législatives de 2017 constituent un tournant pour consolider les acquis et les jalons posés par le Président Macky SALL dans le cadre de l’ambitieux programme que constitue le Plan Sénégal Emergent (PSE).
Ayant grandement profité des réalisations de ce programme, notre département a le devoir de rendre au Président SALL la monnaie de sa pièce ne serait-ce que par reconnaissance pour l’ensemble de son œuvre.
En cinq années, nous avons assisté à une métamorphose des localités du département de Podor  à travers l’érection d’infrastructures et d’ouvrages de grande envergure améliorant de manière révolutionnaire le quotidien des populations.
Dans ce cadre, on peut citer la route Richard Toll-Ndioum (125 kms) pour 45 milliards, la construction du Pont de Ndioum pour 6,8 milliards, celui de Halwar pour 2,7 milliards et celui de Fanaye pour 8,2 milliards sans compter un entretien exhaustif du réseau routier pour plus de 25 milliards. 
D’autres projets qui garantissent la continuité territoriale sont en cours de réalisation. Parmi ceux-ci on peut citer  le désenclavement de l’Ile à Morphil par la construction de la route goudronnée de la nationale n°2 de 137,5 km pour un montant de 22,936 milliards, la construction du carrefour nationale n° 2-Medina Ndiathbé-Cas Cas-Saldé-Pété de 67 km pour 20 milliards, la réhabilitation de la route Ndioum-Ourossogui-Bakel et précisément la section Ndioum-Golléré longue de 69 km pour un financement de 21,565 milliards, la construction des ponts de Nianga Edy (240 m pour 5,359 milliards) Guédé (280 m pour 5,359 milliards) et les 6,2 km de routes de l’ambitieux PROMOVILLES pour d’un coût de 4,433 milliards.

Afin de désenclaver les endroits les plus reculés, des pistes de production ont été réalisées dans les zones rurales dans le cadre du PUDC sans compter les nombreux forages qui ont revitalisé la zone sylvo-pastorale.
Conscient du rôle moteur que le Delta du Fleuve Sénégal doit jouer dans l’économie, le gouvernement a renforcé les aménagements hydroagricoles pour booster les productions rizicoles et horticoles, développant ainsi la sécurité alimentaire et nutritionnelle sans oublier le renforcement de la pêche continentale et la promotion des cultures fourragères pour moderniser l’élevage.
Dans le domaine de l’éducation et de la formation, de nouveaux établissements ont vu le jour et des salles de classes construites pour endiguer le fléau des abris provisoires sans oublier une augmentation des moyens pédagogiques pour de meilleures conditions d’études.
Dans le secteur crucial de la santé, les plateaux médicaux ont été relevés et des ambulances mises à disposition de plusieurs structures sanitaires pour une meilleure prise en charge des malades éloignés des centres urbains.
 Pour juguler l’extrême pauvreté, des bourses de sécurité familiale ont été mises à la disposition de milliers de ménages sur la base de critères objectifs dans le but d’améliorer leur quotidien.
De manière résumée, voici une liste de raisons valables d’encourager le Président Macky SALL en mettant à sa disposition une majorité confortable lui permettant de conduire paisiblement  notre pays sur les rails de l’émergence.
Etant à la croisée des chemins, nous nous devons de distinguer la bonne graine de l’ivraie pour ne pas tomber dans le piège tendu par une opposition peu crédible qui ne fait que colporter  des illusions avec un funeste dessein de mettre en mal la stabilité de notre système de gouvernance durant les deux prochaines années. 
Il urge alors de travailler en synergie et en toute intelligence pour que triomphe la Coalition Benno Bokk Yaakar au soir du 31 Juillet 2017. Notre objectif est de faire du département de Podor et de ses investis les locomotives de cette victoire.
De manière solennelle et déterminée je m’engage avec tous ceux qui veulent le succès de notre parti et de ses alliés à relever ce défi qui est la plus belle assurance pour que les efforts déjà entamés pour l’émergence ne soient nullement vains afin que les résultats probants qui seront nécessairement au bout continuent de profiter à tous.
Que vive le Sénégal

Dr Alassane NDIAYE
Conseiller Municipal de Ndioum
Conseiller Départemental de Podor
Responsable Politique de l’Alliance Pour la République
Mercredi 5 Juillet 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :