Le vol de bétail prend une nouvelle tournure à Louga


Le vol de bétail prend une nouvelle tournure à Louga
Après le vol à l’arrachée, les agressions, la prostitution, c’est maintenant le vol du petit ruminant qui prend de plus en plus de l’ampleur avec un mode opératoire assez particulier.

Le modus operandi de ces voleurs de petits ruminants consiste à voler un mouton ou une chèvre qu’ils mettent dans un sac de riz vide ou un sac complètement fermé pour le dissimuler, puis aller l’immoler dans un endroit discret, avant d’écouler la viande à des prix défiant toute concurrence. 

Ce qui fait que depuis quelques temps, des cas de vol de ruminant sont notés un peu partout dans la ville et aux environs de Louga.

Ainsi il y a peu, deux individus à bord de leur moto-jakarta ont interpellé un jeune berger qui conduisait un troupeau d’ovins et de caprins juste à la sortie du quartier Médina Salam, un quartier périphérique de Louga. Ils  lui ont fait croire qu’ils voulaient acheter une chèvre, mais en homme averti, le berger n’a pas obtempéré avant de leur opposer une farouche résistance lorsque les deux délinquants ont voulu de force lui prendre une chèvre. Ils s’en sortiront d’ailleurs avec des blessures et lésions graves occasionnées par le coupe-coupe dont le berger n’avait pas manqué de se servir. 

Interpellé par des policiers, le jeune berger sera arrêté et déféré au parquet de Louga. Il a été condamné la semaine dernière à une peine de deux ans d’emprisonnement ferme, assortie d’une amende d’un million de francs cfa pour dommages et intérêts alloué à la victime qui avait vu son bras sectionné...

Mbargou DIOP, Correspondant permanent à Louga.
Jeudi 5 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :