Le trafiquant Nigérian John Obi a frôlé la liberté.


Le trafiquant Nigérian John Obi a frôlé la liberté.
Il s’en est fallu de peu pour que le célèbre trafiquant de drogue dure JohnEzeadi Obi qui purge deux condamnations à la prison de Saint-Louis, recouvre la liberté. Le Président du Tribunal Régional Hors Classe de Dakar avait reçu une demande de référé pénal obtenu par Dakaractu.

En fait, le célèbre avocat Me Ciré Clédor Ly est revenu sur le fond de l'article 714 du code de procédure pénale en vue d'obtenir l'annulation d'une réquisition d'incarcération aux fins de contrainte par corps. On sait l’avocat très procédurier et parmi les meilleurs en la matière et a demandé rien de moins que la libération immédiate pour, a-t-il argumenté, "détention arbitraire pour violation des articles 6,7 et 8 de la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948".

Me Clédor Ciré Ly, en vieux briscard du barreau a failli obtenir gain de cause, d'autant qu'il a également évoqué le fameux Pacte International relatif aux droits civils et politiques.

Cependant, son travail de fourmi procédurière n'a pas abouti, puisque Obipurgera sa lourde sentence à la prison de Saint-Louis du Sénégal. Au même titre que sa compagne , qui elle est restée au Quartier des Femmes à Liberté 6,Obi qui est décrit comme un baron de la cocaïne, et a été d'abord condamné pour trafic international de drogue et association de malfaiteurs puis condamné en 2010 à une peine de 3 ans, pour tentative de blanchiment d'argent.

Purgeant sa sentence au Camp Pénal de Liberté 6, Obi décrit comme un "généreux" même en prison, sera transféré pour avoir été accusé de corruption du personnel du Camp Pénal de Dakar.

Arrêté le 14 Juin 2007, John Obi était selon les gendarmes de la Section Recherches, en possession de 21 kgs de cocaïne répartis en 89 boulettes et 20 briques. Chose cocasse : il avait réquisitionné 11 chambres de l'hôtel Savana. Et lors de leur perquisition, les pandores avaient découvert 34 Sim de divers pays, 9 billets d'avion en son nom entre autres devises en dollars, livre-sterling, francs CFA etc...

Arrêté à l'aéroport de Dakar, John Obi était en possession de 125 millions CFA; il avait alors transigé avec la douane Sénégalaise à hauteur de 70% de la somme saisie. D'où le fait que ses conseils réfutent la tentative de blanchiment...
Jeudi 18 Décembre 2014
Dakar actu




1.Posté par Serignebi le 19/12/2014 08:41
Il sortira bientôt car les voies du seigneur sont connues dans le pays des lionceaux.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016