Le texte émouvant de Thierno Bocoum et la surprise de son fils


Rentré chez moi vers 23 heures, j'ai trouvé mon fils Mohamed sur le canapé assis face à la télé. 
Sous les airs d'un Papa veillant et regardant, j'ai stoppé net son large sourire qui se dessinait sur un visage enthousiaste, visiblement content de me voir.
- Qu'est ce que tu fais sur le canapé à cette heure alors que tu dois aller demain à l'école. Ne devrais-tu pas aller au lit ? Lui dis-je. 
- Oui Papa mais demain nous ne ferons pas grand chose, on n'a fini nos compositions et c'est bientôt....
Je lui coupa la parole
- Là n'est pas la question. Le problème c'est ton temps de sommeil. Tu ne peux pas te permettre de te coucher à cette heure et vouloir te réveiller à 6h du matin
- Oui Papa mais...
- Il n y'a pas de mais qui vaille. Vas te brosser les dents et te coucher
Il se leva et me tourna le dos. Une larme fut aperçu par mon regard fixe et autoritaire. J'avais l'impression qu'il était en train de pleurer.
Pour en avoir le cœur net, je le rappelai. Il se retourna pour me répondre et ne put cacher ses larmes.
- Viens là. lui dis-je. 
Il se rapprocha en soupirant
- Pourquoi est-ce que tu pleures ?
Il me regarda fixement comme pour me défier. Puis j'enchaînai
- Tu penses vraiment que ce je t'ai dit justifie que tu pleures ?
Il se tut tout en maintenant un regard embrouillé sur mon visage. 
- Ecoute Mohamed ce n'est pas de cette manière que tu règles les incompréhensions. Si tu penses que j'ai tort explique moi pourquoi. En plus...
Il me coupa, la voix tremblante
- Mais Papa je voulais juste te faire une surprise 
- Ah oui...
Il enchaina..
- Aujourd'hui c'est la fête des Papa. Je ne suis pas parti dormir parce que je voulais t'attendre pour te faire la surprise avant minuit. On ne s'est pas vu toute la journée...
Puis il soupira et pleura...

Complètement refroidi, je cherchai à rebondir à travers une réponse sensée. 
- Euh mais là ce n'est plus une surprise puisque tu viens de m'en parler
- Oui mais tu ne sais pas ce que c'est
- Euh oui tu as raison. 
Après un petit silence, j'enchaîne
- Je pense dans ce cas que tu peux rester, je vais attendre la surprise 
Il s'assit à mes côtés et essuya ses larmes. Puis il se releva et revint avec une carte écrite de sa main.
" Papa tu es le meilleur au monde. Je ferai tout pour t'avoir à mes côtés. 
Je t'aime Papa"
J'ai réalisé à partir de ce moment que j'ai failli rater l'une des plus belles surprises de ma vie.

Bonne fête à tous les PAPA
Merci aux infatigables MAMAN
Merci chers amis

THIERNO BOCOUM
Lundi 20 Juin 2016
Dakaractu




1.Posté par TD le 20/06/2016 22:59
nice

2.Posté par nams le 21/06/2016 12:02
il faut se donner le temps de comprendre les enfants.Les enfants quand on se donne le temps de les comprendre , ils peuvent nous donner des leçons de vie. Evitons de donner seulement des ordres .Les enfants comprennent ; apprécient ; décident et se projettent.Si les parents sont des miroirs pour leurs enfants , les enfants à leur tour constituent leurs vrais reflets.Patience ; amour ;affection .........avec tous les enfants!



Dans la même rubrique :