Le substitut Antoine Diome, sur l’affaire Tahibou N'diaye : « Nous sommes 14 millions de sénégalais et un groupe de personnes, pris individuellement, est parvenu à se faire attribuer une dizaine de terrains »


Le  substitut Antoine Diome, sur l’affaire Tahibou N'diaye :  « Nous sommes 14 millions de sénégalais et un groupe de personnes, pris individuellement, est parvenu à se faire attribuer une dizaine de terrains »
Antoine Félix Diome, substitut du procureur spécial, s’est fait une idée des agissements de Tahibou N'diaye et Cie, dont le procès est ouvert il y a une semaine, devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei).  Ce matin, au cours de l’audition du témoin Mor N'diaye, le substitut de Cheikh Tidiane Mara a pu constater les divergences entre les dépositions de l’ancien Directeur du Cadastre et le témoin du jour, donnant ainsi un avant-goût de son réquisitoire. « Nous sommes 14 millions de sénégalais et un groupe de personnes, pris individuellement, est parvenu à se faire attribuer une dizaine de terrains », a dit le substitut du procureur spécial.  
Cette déclaration, sortie du bout des lèvres par Antoine Diome est assez révélatrice  de sa compréhension de l’affaire N'diaye Tahibou. Le magistrat s’est dit étonné de voir « un groupe d’amis bénéficier autant de parcelles, pendant que nombre de sénégalais ne parviennent même pas à avoir une maison ». 
A ce stade du procès, l’assistance a commencé à se faire une idée précise du réquisitoire du substitut du procureur spécial. Et le procureur Diome de demander au témoin : « Comment un groupe de personnes est parvenu à se faire attribuer une dizaine de terrains? Expliquez-nous comment vous faisiez ? » Les versions, censées raconter les différentes étapes de l’attribution des terrains visés par l’arrêt de renvoi, se confondent quelque peu et s’entrechoquent. Et sur de supposées collusions avec Tahibou N'diaye, le témoin Mor Ndiaye s’est cramponné sur ses dénégations.
Lundi 8 Juin 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :