Le salaire des hauts magistrats porté à 5 millions par l’allocation d’une indemnité différentielle (ministre)


Le salaire des hauts magistrats porté à 5 millions par l’allocation d’une indemnité différentielle (ministre)
Le salaire des hauts magistrats a été porté, par décret, à 5 millions de francs, grâce à l’allocation d’une indemnité différentielle de salaire, pour ‘’mettre à l’abri du besoin ceux qui sont chargés de garantir l’équilibre des institutions et de la société’’, a indiqué le ministre de la Justice dans une ’’mise au point’’ reçue mercredi à l’APS.

Le Garde des Sceaux a souligné ‘’qu’il est paru dans la presse des articles, affirmant sans réserve que les magistrats tels que le Premier président de la Cour suprême, le procureur général près ladite Cour, le président du Conseil constitutionnel, le président de la Cour des comptes et le commissaire du droit prés ladite Cour, ont bénéficié par décret d’une augmentation de salaire de 5 millions de francs’’.

Selon le ministre de la Justice Cheikh Tidiane Sy, ‘’il s’agit de porter le salaire des hauts magistrats à 5 millions par l’allocation d’une indemnité différentielle de salaire’’.

‘’Cette mesure, explique t-il, s’inscrit dans le cadre d’un jalonnent d’étapes en direction des membres de l’institution judiciaire. Elle a consisté d’abord à la revalorisation de la rémunération des magistrats qui a connu une augmentation substantielle avec l’indemnité de judicature qui est passée de 150 000 à 300 000 puis de 300 000 à 800 000 francs Cfa’’.

‘’Il y a ensuite, poursuit le ministre de Justice, la mesure qui vient d’être prise visant à faire passer la rémunération des chefs de hautes juridictions à un niveau de salaire digne de leur rang et de leurs responsabilités’’.

Selon le Garde des Sceaux, ‘’en prenant cette décision, le chef de l’Etat a voulu faire preuve de transparence et de responsabilité, et mettre à l’abri du besoin ceux qui sont chargés de garantir l’équilibre des institutions et de la société’’.

‘’Ce faisant, la mesure s’inscrit dans le sillage d’une doctrine universelle marquée par la transparence, l’efficacité et l’objectivité’’. De ce point de vue, relève le ministre, ‘’l’incorporation des avantages dans le traitement par la traçabilité et la garantie qu’elle induit, est plus pertinente que le canal d’autres voies qui s’apparentent à l’octroi d’avantages occultes’’.

( APS )
Mercredi 21 Décembre 2011




1.Posté par Nicolas le 21/12/2011 14:17
De mieux en mieux!

2.Posté par Babydoll le 21/12/2011 14:54
si c'est pas de la corruption ça pfffff mais rien n'y fera Wade degagera

3.Posté par Mr Kanté le 21/12/2011 15:52
Messieurs les Magistrats faites votre job, rien ne vous manquera, et PERSONNE ne vous touchera, c'est avec l'argent du peuple que vous mouillé et huilé



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016