Le salaire de 5 millions du président du Conseil constitutionnel: le mystère percé.


Le salaire de 5 millions du président du Conseil constitutionnel: le mystère percé.
DAKARACTU.COM  On en sait un peu plus sur le salaire de 5 millions par mois attribué à Cheikh Tidiane Diakhaté, président du Conseil constitutionnel. Selon le quotidien l'Observateur, c'est lors d'une audience avec le président Abdoulaye Wade que la patronne de l'inspection générale d'Etat (Ige) a eu la brillante <<idée>> d'exposer le problème au chef de l'Etat. Mme Nafi Ngom Keïta, directrice de l'Ige s'est adressée à Me Wade en ces termes: "M. le président Wade, les chefs des corps de contrôle et des hautes juridictions sénégalaises sont les plus mal payés de la sous-région." Généreux comme il est, Abdoulaye Wade lui a demandé de lui faire des propositions afin de réparer l'injustice. Sans plus attendre, elle s'est concertée avec ses collègues notamment le président de la Cour des comptes Abdou Bame Guèye. A en croire le journal, ils seront six à bénéficier de cette largesse de Me Wade : Nafi Ngom Keïta (vérificatrice générale de l'Ige), Abdou Bame Guèye (président de la Cour des comptes), Fara Mbodji (commissaire droit de la Cour des comptes), Abdoulaye Gaye (procureur général auprès de la Cour Suprême) et Cheikh Tidiane Diakhaté ( président du Conseil constitutionnel). La source du journal renseigne que "le président du Conseil constitutionnel a été le dernier nom ajouté à ce décret signé par Wade et qui n'a pas suivi la filière classique. Sinon, la fuite aurait eu lieu très tôt". Au sein du Conseil constitutionnel, seul le président a bénéficié d'une augmentation de salaire.

Samedi 7 Avril 2012




1.Posté par lebou le 07/04/2012 16:42
Le président de la République doit revenir sur ces privilèges qui sont hors norme. Il faut rétablir l'ordredes choses. Les fonctionnaires de la même hiérarchie seront en droit de réclamer les mêmes salaires à juste raison. justuce doit être faite. Une justice pour tous. Comment ces gens soient 1,5 fois mieux payés que les ministres, 10 fois mieux payés que les professeurs ayant le CAES, 25 fois que l'instituteur.

2.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 07/04/2012 17:50
Oui, notre compatriote Jules DIOP été victime d'agressions et d'un acharnement sans précédent de la part de Karim wade et des ouailles.

Nous avons tous en mémoire, cette journée de Chicago et les réactions du vieux Wade après l'agressioN.

Nous n'avons pas oublié le procès du Canada le 12 janvier 2009, que le gougnafier, fils de Wade, avait intenté à Jules DIOP..
Karim avait dépéché par avion privé tous les ladres et autres lâches moutonniers qui avaient présumé du triomphe du prince.


Ce prince Wade , aussi niais qu'hilare. Ce prince qui babille et qui avait fait croire à quelques incrédules qu'il serait président.

Peund bi wouri neu !!!! = la poussière est retombée, tout s'est éclairci !

Aujourd"hui Souleyman DIOP, a eu raison sur les ennemis de la République.


Vive le Sénégal.

3.Posté par Francis le 07/04/2012 20:16
Finalement, on se rend compte que les gens se sont totalement trompé sur le Conseil Constitutionnel. Il serait juste qu'un hommege leur soit rendu...

4.Posté par Co_Francis le 08/04/2012 07:47
Finalement, le conseil doit avoir honte de ne pas demissionner en bloc pour ne pas valider la sa candidature.
Parce qu'en veritable patriote, il l'aurait tout simplement invalider, ce qui nous eviterait toute cette perte de temps.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016