"Le respect de la parité sur les listes électorales est une condition de recevabilité" (Fatou Kiné Diop)


"Le respect de la parité sur les listes électorales est une condition de recevabilité" (Fatou Kiné Diop)

Le respect de la parité alternée sur les listes de candidature pour les élections législatives est une des conditions de leur recevabilité, a réaffirmé, jeudi à Dakar, la présidente de l’Observatoire national de la parité (ONP), Fatou Kiné Diop.

‘’Les dispositions de la loi sur la parité ont été intégrées dans le Code électoral qui est en réalité la loi électorale qui détermine les conditions des élections et parmi ces conditions, il y a la parité alternée sous peine d’irrecevabilité’’, a-t-elle dit lors du lancement du guide pour la confection des listes paritaires aux élections législatives du 1er juillet 2012.

Mme Diop a indiqué qu’il n’était pas question pour l’ONP de voir les partis politiques se faire exclure des élections, mais qu’ils y aillent en respectant la loi sur la parité alternée. ‘’Nous voulons que les femmes participent aux orientations de leur pays’’, a-t-elle expliqué.

‘’La loi est nouvelle et les partis politiques ont des difficultés à l’appliquer pour des raisons d’incompréhension et d’autres raisons’’, a-t-elle indiqué. L’ONP a été mis en place en mars 2011, par décret.

L’observatoire édite ce document qui reprend les dispositions du Code électoral relatif à la parité pour leur expliquer comment élaborer les listes électorales sur la base de la loi électorale.

Selon Mme Diop, l’ONP a pour rôle d’assurer la mise en œuvre effective de la loi sur la parité, d’informer régulièrement le président de la République des contraintes rencontrées et de lui ‘’soumettre des recommandations pour surmonter les difficultés’’.

‘’Le ministère de l’Intérieur mettra en place une commission de réception des listes et des dossiers de candidatures et une commission va s’atteler à examiner les listes et les dossiers qui seront déposés par les mandataires’’, a déclaré le directeur de l’information et de la communication au ministère de l’Intérieur, Macoumba Coumé.

Selon lui, cette commission d’examen desdits dossiers de candidatures va, avec la Commission électorale nationale autonome (CENA), ‘’veiller au respect de la parité, mais aussi de toutes les autres formalités’’, a-t-il ajouté.

Jeudi 26 Avril 2012




1.Posté par ISSA le 27/04/2012 07:39
50 TERRAINS TF DE 150M2 A VENDRE APRES L'HOPITAL YOUSSOU MBARGANE (rufisque) ENTRE ARRET CHERIF ET JACARANDA.TEL/ 77 646 06 15



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016