"Le refus de trouver un consensus d’une partie de l’opposition, est la preuve qu’elle cherche à faire reporter les élections " (Fossar Banding Souané)


Le refus de certains personnages de l’opposition de dialoguer  pour trouver un consensus est la preuve qu’ils cherchent à faire reporter les élections. En effet, malgré tout leur tintamarre, ils ne sont pas prêts. Ce soi-disant Front du Non, fait dans du populisme et du folklore. Ceux qui ne sont pas prêts, sachant qu’ils ont peu de chance, doivent s’assumer et se retirer une bonne fois.                                 La proposition consensuelle de la CENA de permettre aux électeurs de prendre cinq bulletins sur les quarante-sept, vise à faciliter le déroulement du vote mais surtout à encourager les citoyens à aller effectuer leur devoir civique afin d’aboutir à un taux de participation important. L’écrasante majorité des listes candidates est favorable à cette proposition. Or consensus ne veut pas dire unanimité, alors la démocratie s’impose à tous. Ce consensus permettra la modification du code électoral en son article 78 par l’Assemblée Nationale en session extraordinaire. Cette modification réglera définitivement cette question, car suite à la modification de la constitution en 2016, les candidatures indépendantes risquent de se multiplier. Par conséquent, elle reste conforme au protocole additionnel de la CEDEAO.
En définitive, les élections se tiendront bien le 30 juillet, car ce n’est ni dans les intentions, ni dans la logique encore moins dans les valeurs du Président Macky Sall et de sa majorité de reporter le calendrier républicain.                                      En vérité l’opposition n’a pas de programme de société à part l’invective et la calomnie et cela ne prospèrera pas.                               La réalité, c’est que les populations à travers le pays, notamment dans le monde rural, jugerons des progrès importants réalisés dans tous les domaines, par le Gouvernement. L’espoir renait malgré les obstacles, et il se concrétisera 30 juillet par une majorité renouvelé pour la coalition Benno Bokk Yakkar.
 
 
Fossar Banding SOUANE 
Responsable APR Département de Goudomp
Mercredi 5 Juillet 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :