Le procès de Thione Seck va se tenir le plus rapidement possible, selon Me Sidiki Kaba


Des dispositions sont prises pour que se tienne, ’’le plus rapidement’’ possible, le procès du musicien Thione Seck, en détention depuis le 2 juin dans une affaire de faux billets, a annoncé ce jeudi le garde des Sceaux, ministre de la justice, Me Sidiki Kaba.
S’exprimant devant les députés, lors de l’examen du projet de budget de son département pour l’exercice 2016, le garde des Sceaux a assuré que ’’toutes les dispositions’’ avaient été prises dans le cadre de l’instruction de cette affaire, pour que le procès du mis en cause se tienne ’’le plus rapidement".
Me Kaba répondait aux interpellations de certains députés, dont celle de Seynabou Wade, au sujet du refus de la justice d’accorder une liberté provisoire au chanteur.
Le garde des Sceaux, ministre de la Justice, a refusé de citer nommément Thione Seck, arguant de ce que le droit à la dignité des prévenus interdit de nommer une personne détenue en prison.
"Ce n’est pas mon émotion, ni mon action, ni ma compassion qui règle la question, c’est au niveau du tribunal et de celui qui est saisi et qui est en charge dossier qui peut prendre la décision", a fait valoir Me Kaba.
Selon le ministre de la Justice, l’instruction de ce dossier "est terminé, il est en règlement judiciaire et le juge va décider, le plus rapidement" possible, de la date du procès de Thione Ballago Seck, qui sera organisé "en bonne et due forme".
Thione Seck, une des valeurs sûres du mabalax, genre musical très prisé des Sénégalais, est poursuivi pour notamment ’’blanchiment de capitaux et tentative d’escroquerie’’.
Les délits d’associations de malfaiteurs, contrefaçon, falsification, altération de signes monétaires en cours légal au Sénégal et dans un pays étranger ont été également retenus contre lui.
Jeudi 3 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :