Le président mauritanien reste intransigeant sur la situation des Sénégalais


Le président mauritanien reste intransigeant sur la situation des Sénégalais
DAKARACTU.COM  C’est pour apaiser et lever toute équivoque sur certaines questions, notamment sur la carte de résidence que Nouakchott veut imposer à tous les étrangers vivant sur son territoire, que Me Alioune Badara Cissé, chef de la diplomatie sénégalaise, était en Mauritanie du 22 au 24 avril. Il a parlé avec le président Aziz des évènements de Naoudhibou en particulier et de la situation globale des Sénégalais. Mais l’homme fort de Nouakchott est resté intransigeant sur la future carte de résidence, après avoir prorogé de trois mois les licences de pêche des Guet-Ndariens. 
Jeudi 26 Avril 2012




1.Posté par Nicolas le 26/04/2012 09:34
Si Aziz ferme les yeux sur la réalité des relations particulière entre les populations mauritaniennes et sénégalaise, c'est qu'il a ses raisons que le gouvernement doit comprendre et et agir en conséquence.

2.Posté par RECIPROCITE le 26/04/2012 09:53
RECIPROCITE APPLIQUONS LEUR LA RECIPROCITE ET FERMONS NOS HOPITAUX AUX MAURTANIENS NOUS VERRONS QUI EN SOUFFRIRA LE PLUS

3.Posté par Contribution le 26/04/2012 10:21
D'abord, soyons plus professionnel en faisant l’état des lieux sur les services rendus aux mauritaniens et leur nombre dans ce pays. Envoyons au gouvernement maure la situation qu'il ignore et l'interet que nous avons de part et d'autre d'avoir une cohabitation apaisé car le président Aziz peut lui-même être prisonnier de son entourage comme Wade l'a été.

4.Posté par tapha le 26/04/2012 10:37
SI LA RIM VEUT EXIGER DES CARTES DE SEJOUR AUX ETRANGERS C'EST SON DROIT. DANS LA SITUATION D'INSECURITE OU NOUS SOMMES ACTUELLEMENT SURTOUT AVEC LA DISLOCATION DU MALI ET L'INSTALLATION DES ISLAMISTES IL EST PLUS QUE JAMAIS URGENT QUE LES ETATS CONTROLENT LES ENTREES AUX FRONTIERES. UN ETAT DOIT AVOIR UNE POLITIQUE ET UNE STRATEGIE CLAIRE. AU SENEGAL ON VIT ENCORE A L'EPOQUE DES SENTIMENTS "MON AMI, MON FRERE"; C'EST FINI CETTE HISTOIRE. "DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES IL N'Y A PAS D'AMIS, IL N'Y A QUE DES INTERETS" (DE GAULLE).
A TITRE PERSONNEL CHAQUE SENEGALAIS PEUT SE SENTIR PROCHE OU MEME PARENT D'UN MAURITANIEN ET VICE VERSA. C'EST UNE REALITE HISTORIQUE QU'ON NE PAUT PAS NIER MAIS LES INTERETS DE NOS ETATS TRANSCENDENT CES CONSIDERATIONS D'ORDRE SOCIAL OU BIOLOGIQUE.
QUANT AUX LICENCES DE PECHE LA RIM A ENCORE MILLE FOIS RAISON. LE SENEGAL A TOUJOURS EU DES DIRIGEANTS COMPLETEMENT IRRESPONSABLES QUI ONT BRADE SES RESSOURCES HALIEUTIQUES AUX DEPENS DE SES POPULATIONS, IL FAUT SAVOIR CE QU'ON VEUT. ENCORE UNE FOIS C'EST UN QUESTION DE POLITIQUE ET DE STRATEGIE.

5.Posté par Pekh le 26/04/2012 14:59
Bon Dieu cessons d'aller ramper devant lui et organisons la réplique. Qu'est ce qu'on attend pour ressuciter les vallées fossiles. A la guerre comme a la guerre. Aziz est dans son droit ne nous privons du notre. C'est tout.

6.Posté par khady77 le 27/04/2012 03:12
J'NVITE MON GOUVERNEMENT A APPLIQUE LA RECIPROCITE CONSERNANT LA CARTE DE SEJOUR MAIS ENCORE FERMER NOS HOPITAUX AUX NARS CEST TOUT



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016