Le président Sall s’engage à consolider "les liens séculaires" avec la Gambie


Le président Sall s’engage à consolider "les liens séculaires" avec la Gambie
Le chef de l’Etat, Macky Sall a réitéré, mercredi, son engagement à consolider les "liens séculaires de fraternité entre les peuples gambien et sénégalais", a-t-on appris de source officielle, à Dakar.

 
Selon le communiqué du Conseil des ministres, le président sénégalais a réitéré "son engagement et celui du Gouvernement à ne ménager aucun effort pour la consolidation des liens séculaires de fraternité entre les peuples gambien et sénégalais", suite au "dénouement pacifique" de la crise postélectorale en Gambie.
 
Dans sa communication portant sur ce sujet, il a salué "la maturité politique, le calme et la sérénité du peuple gambien qui a réaffirmé et défendu son attachement à la démocratie, à la paix et au bon voisinage avec le Sénégal", rapporte le communiqué publié à l’issue de la rencontre hebdomadaire du gouvernement.
 
La crise politique née de la contestation des résultats de l’élection présidentielle du 1er décembre en Gambie a débouché samedi sur le départ en exil du président sortant, Yahya Jammeh et la prise de fonction du président élu Adama Barrow.
 
Jammeh a été finalement contraint à céder le pouvoir au président élu Adama Barrow dont il contestait jusque-là la victoire pourtant proclamée par la commission nationale électorale gambienne.
 
L’ultime médiation qui a fait partir Jammeh samedi soir, a été conduite par les présidents guinéen et mauritanien, Alpha Condé et Mohamed Ould Abdel Aziz, sous la conduite de la Cédéao.
 
Adama Barrow a prêté serment le 19 janvier à l’ambassade de Gambie à Dakar, au Sénégal, où il a été accueilli depuis le 15 janvier à la demande de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).
 
L’organisation sous-régionale craignait pour sa sécurité durant les derniers jours du mandat de Yahya Jammeh. Son retour en Gambie est prévu jeudi après-midi.
 
Le président Sall, "au nom de la nation" sénégalaise, a adressé "ses félicitations, et le soutien du Sénégal" à Adama Barrow, "nouveau président de la République de Gambie, suite à sa prestation de serment et à sa prise de fonction, le 19 janvier 2017", ajoute le communiqué du Conseil des ministres.
 
"Appréciant toutes les initiatives de médiation engagées depuis le début de la crise", le chef de l’Etat sénégalais a félicité, selon la même source, son homologue du Libéria, Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la Cédéao.
 
De même que "la mission de Haut niveau" de l’organisation sous-régionale conduite par le président nigérian Muhammadu Buhari, médiateur, et comprenant notamment Ernest Bai Koroma (Sierra-Leone) et l’ancien président ghanéen John Dramani Mahama.
 
Le président sénégalais a par ailleurs rendu hommage aux présidents mautitanien et guinéen Mohamed Ould Abdel Aziz et Alpha CONDE, "pour leurs efforts louables et soutenus".
  
Dans la même perspective, poursuit la même source, Macky Sall a magnifié "le professionnalisme de notre diplomatie et de l’armée sénégalaise, engagées dans le cadre de la mobilisation de la CEDEAO, de l’Union africaine, et des Nations unies, qui a permis le retour à l’ordre constitutionnel normal en Gambie".
 
Jeudi 26 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :