Le président Macky Sall envisage une nouvelle du prix du gasoil


Le président Macky Sall a promis, samedi, à Dakar, de faire baisser le prix du gasoil, si les conditions d’une baisse sont réunies.
"Je saisirai le ministre du Budget pour étudier toutes les possibilités d’une baisse du prix du gasoil. Si les tendances du marché permettent une baisse (…) alors les prix baisseront", a-t-il assuré lors de la cérémonie de remise de 800 camions aux membres de la Coopérative nationale des entreprises de transport de marchandises (CNETM).
Selon un communiqué du ministère sénégalais de l’Energie, en date du 15 janvier dernier, le prix du litre de gasoil devait être vendu à 640 francs, contre 690 auparavant, soit une baisse de 50 francs.
Les prix de l’essence ordinaire, du supercarburant et d’autres produits pétroliers avaient été réduits à la même date, à la demande des syndicats de travailleurs des transports.
"Si le prix de l’essence est un peu plus cher au Sénégal que dans [d’autres pays de] la sous-région, c’est parce que notre transport est plus développé" que celui de ces pays-là, a expliqué Macky Sall.
Il répondait à une remarque du député Demba Diop Sy, l’un des responsables de la CNETM, pour qui l’essence coûte plus cher au Sénégal que dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest, notamment le Mali, la Guinée et la Mauritanie.
"Nous possédons quinze mille kilomètres de route bitumée, vingt mille kilomètres de piste et 200 kilomètres d’autoroute en cours de construction. C’est notamment grâce aux taxes prélevées sur les prix de l’essence que nous arrivons à construire cela", a poursuivi le chef de l’Etat.
Il a par ailleurs fait part de sa volonté de doter le Sénégal de "services" d’une qualité conforme "aux meilleurs standards", dans le domaine des transports. Pour ce faire, a ajouté Macky Sall, "les véhicules ayant dépassé la vingtaine d’années ne devraient plus être mis en circulation" au Sénégal.
Dimanche 7 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :