Le patron, c'est le PSG

Menés 2-1 par l'OM à la pause, les hommes de Laurent Blanc ont renversé la vapeur en seconde période (2-3) en inscrivant deux buts en trois minutes de jeu (48e Marquinhos et 50e Ibrahimovic). Le PSG reste en tête de la Ligue 1 avec un point d'avance sur Lyon et cinq sur les Phocéens. Michy Batshuayi a joué les vingt dernières minutes de jeu.


Le patron, c'est le PSG
Le Paris Saint-Germain est sorti victorieux (2-3) d'un "Clasico" d'une haute intensité, dimanche au Vélodrome pour le compte de la 31e journée de Ligue 1. 

Doublé pour Gignac
Dominé techniquement en début de match, l'Olympique de Marseille a ouvert la marque sur une tête d'André-Pierre Gignac (30e), idéalement servi par Dimitri Payet. Cinq minutes plus tard, Blaise Matuidi a fait 1-1 sur une magnifique frappe enroulée dans la lucarne droite de Mandanda. Juste avant le repos, Gignac a redonné l'avance aux Olympiens, lancé par Romao en contre-attaque (43e).

Peu en vue dans le premier acte, il aura fallu 6 minutes au PSG pour renverser complètement le cours du jeu. Marquinhos d'abord (49e) à bout portant puis un c.s.c. de Jeremy Morel, pressé par Ibrahimovic sur un centre Pastore (51e) ont permis à l'équipe de Laurent Blanc de prendre l'avance.

Quasi aucun ballon pour Batshuayi
Michy Batshuayi, monté à la 71e et peu alimenté en ballons, n'a pas pu changer le cours du match. A noter que David Luiz a du sortir à la 33e, blessé à l'arrière de la cuisse gauche. En toute fin de match, Thiago Motta a également quitté ses partenaires, touché à la cuisse. Ces deux blessures pourraient causer des problèmes à Laurent Blanc, qui joue encore sur quatre tableaux.

Au classement, le PSG (62 pts) repasse devant Lyon (61) et prend cinq points d'avance sur Marseille (57), 3e.
Dimanche 5 Avril 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :