Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Publique fait le point sur les chiffres du référendum du 20 mars 2016


Face à la presse, le ministre de l'Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, en compagnie du Secrétaire d'Etat à la communication Yakham M'baye, du Directeur des Elections, du Directeur de la police nationale, Oumar Maal, a fait le point sur le processus d'organisation du référendum du 20 mars 2016. Le ministre a d'emblée fait l'historique des référendums qui ont déjà été organisées au Sénégal en donnant les dates.
Ensuite, parlant de ce référendum du 20 mars 2016, le ministre déclare : " la tenue de ce référendum de 2016 est une décision du président de la République Macky Sall de soumettre au peuple sénégalais un projet de révision constitutionnelle pour renforcer notre démocratie et notre état de droit. En ma qualité de ministre chargé de l'organisation de ce scrutin, il me revient de saluer l'exemplarité de son organisation tant par les services centraux de sécurité que par l'administration déconcentrée. Dans l'ensemble, le scrutin s'est déroulé dans le calme malgré l'engagement réel aussi bien des partisans du courant du OUI que celui du NON. Aucun dysfonctionnement n'a été enregistré malgré l'ampleur de la tâche et des délais particulièrement serrés pour l'organisation. A l'issue du scrutin, le peuple sénégalais vient, une nouvelle fois, de démontrer sa maturité en exprimant son opinion à travers les urnes de manière démocratique, transparente et pacifique. C'est le lieu pour moi de saluer la retenue dont a fait preuve la classe politique sénégalaise qui a ainsi démontré que l'âpreté de l'adversité ne pourrait en aucun façon perturber le bon fonctionnement de la cohésion sociale"
Parlant des chiffres de l'élection, le ministre de l'Intérieur déclare : "même si je suis pas l'autorité et c'est important, habilité à prononcer les résultats, les tendances enregistrées par mes services compétents se présentent comme suit :
_ nombre d'inscrits : 5.496.406
_ nombre de votants : 2.221.647
_taux de participation 40,42%
Les électeurs ont été répartis à travers 13.094 bureaux de vote à l'intérieur du pays et à l'étranger, y compris bien évidemment les 66 bureaux pour le vote des militaires. 
Le peuple sénégalais vient de sortir victorieux de ce scrutin qui ne manque pas de produire des enseignements. 
Ainsi, s'agissant du taux de participation, il faut signaler qu'il a progressivement diminuer à travers les différents référendums suite à l'accroissement inverse du nombre d'inscrits sur le fichier électoral. 
En outre, ce fichier contient un stock mort important depuis l'instauration de la carte d'identité nationale numérisée en 2015 qui a été accompagnée par l'inscription automatique sur le fichier électoral. Cette situation pourrait être examiner lors des prochaines consultations avec la classe politique sénégalaise dans le cadre de la revue du code électoral"

Pour terminer, le ministre a remercié la direction générale des élections, à la direction générale de l'administration territoriale, à la direction de l'automatisation des fichiers mais également aux forces de défenses et de sécurité qui ont assuré la couverture sécuritaire du scrutin. A ce stade a t-il dit "l'armée a déployé 10.072 éléments, la gendarmerie 4030, la police 4224, en plus des 1249 assistants à la sécurité de proximité." DSC_0514-dakaractu DSC_0511-dakaractu DSC_0510-dakaractu DSC_0508-dakaractu DSC_0507-dakaractu DSC_0505-dakaractu DSC_0502-dakaractu DSC_0500-dakaractu DSC_0497-dakaractu DSC_0482-dakaractu DSC_0476-dakaractu DSC_0477-dakaractu DSC_0474-dakaractu DSC_0468-dakaractu DSC_0460-dakaractu DSC_0459-dakaractu

Mardi 22 Mars 2016
Dakaractu




1.Posté par Kendofoul le 22/03/2016 17:49
LE NON A GAGNÉ LES ÉLECTIONS. TOUT CELA EST BIDON

2.Posté par Kendofoul le 22/03/2016 19:57
VOUS AVEZ PRÉPARÉ LA PROCLAMATION DES RÉSULTATS DU 20 MARS AU 22 MARS EN DONNANT DES POURCENTAGES DANS LES RÉGIONS.
AINSI LE 22 MARS LE MINISTRE PREND LE RELAIS APRÈS QUE LE TERRAIN AIT ÉTÉ DÉBLAYÉ POUR FAIRE CROIRE QUE LES RÉSULTATS DONNÉS SONT VRAIS ET CRÉDIBLES
ON COMPREND

3.Posté par Kendofoul le 22/03/2016 21:03
LA VÉRITÉ DES FAITS
DU 20 AU 20 MARS 2016, LA PRESSE PRO MACKY OCCUPE LE TERRAIN MÉDIATIQUE ET PILONNE L’OPINION SUR UNE VICTOIRE MASSIVE DU OUI. DES TAUX ET DES POURCENTAGES SONT LIVRÉS FAISANT CROIRE À UN RAZ DE MARÉE DU OUI.
LE POUVOIR S’ASSURE PENDANT 48 H QUE LES ESPRITS SONT BIEN FORMATÉS, CE QUI PERMET DE SONDER L’OPINION QUANT À UNE POSSIBLE CONTESTATION, AVANT LA PROCLAMATION DES RÉSULTATS.
LE TERRAIN EST DÉBLAYÉ POUR LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR QUI INTERVIENT 48 H APRÈS POUR ANNONCER DES RÉSULTATS PRÉFABRIQUÉS AVEC UN TAUX FANTAISISTE DE 62%.
IL S’AGIT DE L’UNE DES FRAUDES LES PLUS ÉLABORÉES DE L’HISTOIRE ÉLECTORALE DU SENEGAL.
UNE FRAUDE PLANIFIÉE AVEC LA COMPLICITÉ D’UNE PARTIE DE LA PRESSE PARTISANE ET QUÎ A ÉTÉ GRASSEMENT PAYÉE.
LA VICTOIRE DU COMPLOT CONTRE LE PEUPLE.



Dans la même rubrique :