Le meurtre collectif de Diagnon ne doit pas rester impuni, selon Jean-Marie François Biagui


Le meurtre collectif de Diagnon ne doit pas rester impuni, selon Jean-Marie François Biagui
Le secrétaire général du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) Jean-Marie François Biagui condamne ‘’avec la plus grande fermeté’’ le meurtre de 10 dix coupeurs de bois, lundi dans la région de Ziguinchor (sud), espérant que ce massacre ‘’ne doit pas rester impuni’’.

‘’Nous venons d’apprendre, avec consternation, le massacre de 10 villageois dans une forêt de Diagnon [...], à une trentaine de kilomètres de Ziguinchor’’, écrit M. Biagui dans un communiqué reçu à l’APS.

‘’A qui profiterait le crime ? Qui aurait intérêt à ce que ces états généraux du processus de paix en Casamance ne fussent même pas imaginés ni, à plus forte raison, projetés aux dates sus-indiquées ?’’, s’est-il interrogé, estimant que ‘’ce crime odieux ne peut et ne doit pas resté impuni’’.

‘’Au nom du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) et à mon nom propre, je condamne avec la plus grande fermeté ce crime odieux perpétré contre de paisibles villageois’’, lit-on dans le texte.

Selon des sources militaires, 10 jeunes exploitants de bois d’œuvre ont été tués par une bande armée dans la forêt de Diagnon, dans la région de Ziguinchor. Les corps des victimes, qui étaient à l’hôpital régional de Ziguinchor mardi matin, ont été restitués à leur famille dans l’après-midi.

Cinq corps ont été acheminés et inhumés à Diagnon devant une foule nombreuse. Les autres corps ont été amenés à Djimbana, Diouloulou, Bignona et Ziguinchor, pour y être enterrés.

Des boutiques ont été pillées et des exactions commises sur des populations, lundi dans la communauté rurale de Niaguis (15 kilomètres de Ziguinchor).

‘’Ce crime odieux, souligne M. Biagui, survient [...] comme par hasard, au lendemain de notre appel pour la tenue d’états généraux du processus de paix en Casamance, les 17 et 18 décembre 2011, à Ziguinchor.’’

’’[...] Le MFDC et l’Etat sont littéralement dépassés par la situation, alors que [...] le besoin ou la nécessité de justice s’impose en Casamance’’, lit-en core dans le communiqué.

( APS )
Mercredi 23 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016