Le meilleur en Ligue 1, c'est Zlatan Ibrahimovic

Il n'y avait pas beaucoup de suspense: Zlatan Ibrahimovic a logiquement été sacré meilleur joueur de Ligue 1 pour la 3e fois dimanche lors des Trophées UNFP (Union nationale des footballeurs professionnels) après sa saison exceptionnelle réussie en France. Le géant suédois n'avait aucun rival au bout d'un exercice où il aura marché sur le championnat.


Le meilleur en Ligue 1, c'est Zlatan Ibrahimovic
Dépossédé en 2014-15 de son sceptre de meilleur buteur par Alexandre Lacazette, l'attaquant a remis les pendules à l'heure avec 35 réalisations et 13 passes décisives en L1 et a été le principal artisan du 4e sacre national d'affilée de Paris, également vainqueur de la Coupe de la Ligue et finaliste de la Coupe de France, le 21 mai face à Marseille. 

Ce troisième couronnement (un record) et cette domination outrageuse sur le championnat n'effaceront pas la nouvelle désillusion vécue en Ligue des champions où le Suédois et le PSG ont encore touché du doigt leur plafond de verre en quart de finale. Mais Ibrahimovic laissera, quel que soit son avenir à la fin de son contrat en juin, une empreinte indélébile sur la L1. 

Si Laurent Blanc a lui aussi été couronné meilleur entraîneur, pour la 2e année de suite, les statistiques ahurissantes de son attaquant n'y sont sans doute pas étrangères. Une maigre consolation cependant pour le "Président", dont la saison aura surtout été marquée par un fiasco tactique en C1 contre Manchester City. 

Mais les votants ont tout de même largement plébiscité le PSG qui place 8 joueurs dans l'équipe-type de la L1, dont 4 défenseurs (Aurier, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell, Verratti, Matuidi, Ibrahimovic, Di Maria) avant peut-être de s'offrir un 2e quadruplé consécutif sur la scène française. 

4e titre pour Mandanda
En remportant un 4e titre chez les gardiens, Steve Mandanda n'occultera pas non plus le parcours catastrophique de l'OM. Mais le portier international a tellement crevé l'écran qu'il n'y avait pas beaucoup d'espoirs pour les trois autres postulants (le Nigérian de Lille Vincent Enyeama, le Portugais de Lyon Anthony Lopes, l'Allemand du PSG Kevin Trapp). 

Ousmane Dembélé se souviendra lui de sa première apparition à cette cérémonie. Avant peut-être de quitter Rennes, la pépite de 18 ans a obtenu une juste récompense dans la catégorie des espoirs, ses pairs ayant sans doute couronné un futur phénomène. Il était moins évident de désigner le meilleur joueur français à l'étranger, une nouveauté des Trophées UNFP. 

Mais il était tout aussi difficile d'ignorer la nouvelle dimension prise par Antoine Griezmann avec l'Atletico Madrid et l'équipe de France. Karim Benzema (Real Madrid), Dimitri Payet (West Ham) et Paul Pogba (Juventus Turin) ont donc dû s?incliner devant le nouveau fer de lance de l'attaque des Bleus, très attendu à l'Euro, surtout en l'absence du joueur du Real, mis en examen dans la fameuse affaire de la sex-tape. 

En Ligue 2, le Clermontois Famara Diedhiou, meilleur buteur (21 réalisations), a devancé Yeni Ngbakoto (Metz), Frédéric Sammaritano (Dijon) et Naïm Sliti (Red Star). Dans la catégorie féminine, c'est la Lyonnaise Amel Majri qui a battu sa coéquipière norvégienne Ada Hegerberg et la Costaricienne du Paris SG Shirley Cruz.
Dimanche 8 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :