Le mari que toutes les femmes rêveraient d'avoir


Le mari que toutes les femmes rêveraient d'avoir

Une photographe américaine a été contactée il y a quelques mois par une femme désireuse de mettre un peu de piment dans son couple. Elle souhaitait se faire immortaliser dans de la lingerie fine et offrir, ensuite, un album sexy à son mari. Pour Victoria Caroline Haltom, sa cliente affichait une taille 18 et avec ses formes, "elle ressemblait à une déesse".

Peu sûre d'elle, la femme a souhaité que toutes ses photos soient retouchées. "Elle m'a demandé d'enlever sa cellulite, ses vergetures, ses bourrelets, ses rides". Le client étant roi, la pro s'est exécutée. Quelques semaines plus tard, la photographe a reçu un e-mail du mari de sa cliente un peu ronde. Elle en dévoile le contenu sur sa page Facebook.

L'homme lui a expliqué: "Je suis avec ma femme depuis nos 18 ans et nous avons deux enfants magnifiques ensemble. Il y a eu des hauts et des bas au cours de ces années et je sais que ma femme a fait ces photos pour pimenter notre relation. Elle se plaint parfois que je ne la trouve pas attirante, qu'elle ne m'en voudrait pas si j'étais attiré par quelqu'un de plus jeune." Lorsqu'il a ouvert l'album pour découvrir la séance photo sexy de sa moitié, cet homme a eu le coeur serré. "Les photos sont belles et vous êtes clairement une photographe talentueuse. Mais ce n'est pas ma femme. Vous avez fait disparaître tous ses 'défauts' et même si je suis sûr que c'est elle qui vous a demandé de faire cela, ça enlève tout ce qui fait notre vie. Quand vous enlevez ses vergetures, vous enlevez les souvenirs liés à nos enfants. Quand vous ôtez ses rides, vous enlevez deux décennies de rires et d'inquiétudes. Quand vous enlevez sa cellulite, vous enlevez tous les délices que nous avons mangés ensemble au cours des années."

Le mari finit son courrier de façon touchante: "Merci. En voyant ces photos, j'ai réalisé que je ne disais pas assez à ma femme que je l'aime et que je l'adore telle qu'elle est. Elle l'entend si rarement qu'elle pense que ces images photoshopées sont ce que je souhaite. Je dois faire mieux et pour le reste de mes jours, je vais la célébrer dans toute son imperfection. Merci pour le rappel."

La photographe espère que cette histoire permettra aux femmes de s'aimer enfin. "Nos proches nous aiment telles que nous sommes. Je vous encourage à accepter ce que vous êtes."

7sur7

Vendredi 16 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :