Le maire de Dakar toutes griffes dehors : Khalifa avocat de Bamba

Face à la presse ce vendredi, Khalifa Sall a apporté son soutien à Bamba Fall ainsi qu’aux responsables socialistes écroués pour le saccage de la maison du parti. L’occasion à été saisie par le premier magistrat de la ville de Dakar pour dénoncer l’utilisation de la justice à des fins politiciennes.


L’incarcération de Bamba Fall et de huit autres responsables du parti socialiste dans ce qu’il est convenu d’appeler le saccage de la maison du parti n’est pas du goût de Khalifa Sall qui l'à clairement fait savoir. 


D’emblée, le maire de Dakar a porté la toge d'avocat pour innocenter Bamba Fall et ses présumés acolytes qui, à son avis, sont plutôt des « otages politiques ». « Ils ne sont pas des délinquants (…) ce sont des socialistes convaincus », plaidera Khalifa Ababacar Sall qui ne s’est pas s’empêché de voir derrière les déboires judiciaires de l’un de ses lieutenants une tentative de stopper son élan politique. « Mais ce sera vain », décrète-t-il. « C’est une dynamique en marche et emprisonner Bamba Fall ou Khalifa Sall ne l’arrêtera pas », renchérit le chargé de la vie politique du parti socialiste. 


Annonçant la poursuite de la mobilisation jusqu’à l’élargissement de prison des siens, Khalifa Sall argue qu’il n’est pas question qu’ « on laisse passer l’inacceptable ». « Car si nous laissons faire, on risque tous d’y passer », prétexte-t-il avant de siffler la fin de la passivité. 


Pour rappel, le maire de la commune d’arrondissement de Médina et une dizaine de socialistes, tous proches de Khalifa Sall, sont en détention à la maison d’arrêt de Rebeuss. Ils sont poursuivis pour tentative d’assassinat et association de malfaiteurs suite aux échauffourées du 05 mars 2016 à la maison du parti socialiste. 
Vendredi 13 Janvier 2017



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :