Le lancement à Dakar du 140ème anniversaire de Saint-Louis fait polémique


Le lancement à Dakar du 140ème anniversaire de Saint-Louis fait polémique
Le lancement des festivités du 140ème anniversaire de la commune de Saint-Louis (Nord), vendredi à Dakar, est l'objet d'une polémique ouverte entre le maire Cheikh Bamba Dièye et ses soutiens d'un côté, et des habitants de la ville de l'autre. ''Saint-Louis n’est pas dans un ilot fermé et doit aller à la rencontre du monde en lui offrant tout le potentiel qu’elle possède'', a dit M. Dièye à la radio privée Teranga FM pour justifier le choix de l'hôtel King Fahd Palace, à Dakar, pour lancer les festivités du 140ème anniversaire de la commune. 
Des personnalités saint-louisiennes ont reçu des distinctions, lors d'un gala organisé vendredi soir à Dakar. A Saint-Louis, l'anniversaire sera fêté jusqu'à lundi prochain. 
M. Dièye, qui a organisé ce gala, fait valoir que ''c'est faire vraiment preuve de nombrilisme en pensant que Saint-Louis va progresser en se recroquevillant sur elle-même''.
''Et si demain la possibilité s’offre à nous d’aller à Paris (France) ou à New York (Etats-Unis d'Amérique) pour vendre l'image de Saint-Louis, je le ferai'', a-t-il soutenu. 
''Ces réactions épidermiques s’expliquent simplement par la jalousie qui anime ceux qui n’ont pas été choisis pour être décorés lors du gala diffusé en direct sur la télévision nationale'', a réagi, en guise de soutien au maire, le directeur de Teranga FM, Golbert Diagne. 
M. Diagne justifie la tenue à Dakar du lancement des festivités marquant cet anniversaire par la possibilité d'''imprégner'' les hommes d’affaires basés à Dakar ''des possibilités'' que leur offre la ville de Saint-Louis. 
A Saint-Louis, la décision du maire continue de susciter des réactions, sur la bande FM, dans la rue comme sur le site d'information en ligne ''Ndarinfos''. 
''Gala des 140 ans : Monsieur le maire, je ne suis pas d’accord'', déclare le colonel Momar Guèye dans une tribune publiée sur ''Ndarinfos''. 
''Autant je me réjouis du principe qui a consisté à honorer nos concitoyens, qui se sont distingués dans le rayonnement et le développement de la +Vieille ville française+, autant je trouve regrettable la procédure manifestement solitaire et insuffisamment mûrie, qui a abouti à l’organisation de ce banquet à Dakar'', dénonce M. Guèye. 
La décision du maire ''ressemble fort curieusement à un autre +transfert+ qui, comme celui de 1957, priva Saint-Louis du Sénégal de son statut et de son rayonnement hérités de la colonisation'', écrit Momar Guèye, faisant allusion au transfert de la capitale du Sénégal de Saint-Louis à Dakar, il y a 55 ans. ''Ce transfert avait massivement contraint de nombreux +doomu Ndar+ (citoyens de Saint-Louis) à +s’exiler+vers la nouvelle capitale par obligation professionnelle.''
Des responsables politiques, dont Me Abatalib Guèye de la Convergence pour une nouvelle citoyenneté (CNC), des militants du Mouvement politique et citoyen ''Luy Jot Jotna'' de Cheikh Tidiane Gadio, mais aussi des jeunes du Parti démocratique sénégalais (PDS) ont dénoncé la tenue du gala à Dakar.Aps
 
Mardi 25 Décembre 2012
Dakaractu Redacteur




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016