Le gouvernement surveille l’évolution de la masse salariale (ministre)


 Le gouvernement a fait des efforts dans la surveillance de l’évolution de la masse salariale pour prévenir son explosion a estimé Amadou Bâ, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan (MEFP).



"Des efforts importants ont été faits dans la surveillance de l’évolution de la masse salariale pour prévenir son explosion" a-t-il dit dans un document transmis, dimanche, à la presse à l’examen du budget de la Loi des finances (LFI) 2017.


Selon Amadou Bâ, la masse salariale s’élève actuellement à 586 milliards de frs CFA "stricto-sensu".
 
"Cependant, si l’on tient compte de l’intégration des corps émergents (82 milliards), des Universités et Agences (113 milliards), des contractuels de la santé (4 milliards) et des unités de gestion des projets (15 milliards), la charge salariale totale tourne autour de 800 milliards annuellement", renseigne le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan.
 
Il a rappelé qu’en 2017, les orientations budgétaires du gouvernement tendront vers "la poursuite d’une politique prudente en matière de finances publiques et d’endettement et d’une maîtrise de la masse salariale afin de préserver la stabilité économique".
 
Le taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB), projeté à 6,8% en 2017, devrait être porté par "une agriculture plus performante, le redressement de l’industrie ainsi que le maintien du dynamisme dans les activités de services" relève le document.
 
Les ressources du budget général sont programmées en 2017 à 3360 milliards de frs CFA contre 3022,4 milliards de frs CFA en 2016.
Dimanche 27 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :