Le gouvernement envisage d'adopter le projet de code minier "dans les jours à venir"


Le projet de Code minier pourrait être adopté en conseil des ministres "dans les prochains jours", a annoncé jeudi le ministre de l’Industrie et des Mines, Aly Ngouille Ndiaye.
"Le Code minier est très avancé. Et (…) nous espérons que dans les jours à venir, le projet de Code minier sera soumis au gouvernement, qui va l’adopter en conseil des ministres, avant de le déposer à l’Assemblée nationale", a affirmé M. Ndiaye lors d’une visite des stands des services placés sous la tutelle de son département, à la 24e Foire internationale de Dakar (FIDAK).
Le gouvernement s’est rendu "compte qu’il y avait des choses à corriger" dans l’actuel Code minier, a-t-il rappelé.
"Aujourd’hui, nous sommes sur un projet phare, qui consiste à relancer les petites et moyennes industries (PMI)", a par ailleurs signalé le ministre de l’Industrie et des Mines.
Il a souligné l’importance de la nouvelle direction des PMI, mise en place pour "redynamiser la politique des petites et moyennes industries, qui constituent presque 90 % du parc industriel" national.
Aly Ngouille Ndiaye a parlé de "commencer l’exploitation du fer en 2020", une initiative pour laquelle "sept propositions ont été reçues par le gouvernement", des propositions émanant de "trois entreprises chinoises, de trois autres entreprises sud-africaines et d’un consortium sénégalo-britannique".
"Nous sommes en train d’étudier ces propositions. Et d’ici à 2020, nous allons voir comment exploiter (...) ces mines de fer", a-t-il souligné.
Pour ce faire, a dit Aly Ngouille Ndiaye, une "unité sidérurgique" sera installée à Tambacounda ou à Kédougou, les deux régions qui concentrent les mines de fer du pays.
Vendredi 11 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :