Le garagiste dévore sa femme et ses deux belles-soeurs

C'est une histoire surréaliste rapportée par le Daily Mail. Vasile Lavric, 60 ans, est accusé de cannibalisme en Roumanie


Le garagiste dévore sa femme et ses deux belles-soeurs

Vasile Lavric avait été interpellé en avril dernier. Ce garagiste roumain de 60 ans est accusé des meurtres de trois femmes: son épouse de 18 ans, Nicoleta, portée disparue en 2005, Ramona, sa plus jeune soeur, et Iuliana, une autre soeur volatilisée en 1995.

Comme les cadavres de ces trois femmes n'avaient jamais été découverts, Vasile Lavric, pourtant soupçonné dans cette affaire, n'avait pas été inquiété par la justice. Mais grâce à des investigations plus poussées, des ossements ont été déterrés dans son jardin en début d'année. Et les enquêteurs affirment détenir les preuves selon lesquelles certains restes auraient été cuits et mangés. 

Libre et sans bracelet électronique
ll n'en fallait pas plus pour que la presse roumaine attribue le surnom de "mangeur de femmes" à Vasile Lavric.

Comme l'explique le Daily Mail, Vasile Lavric a fait valoir que son garage automobile risquait la faillite s'il était maintenu en détention jusqu'à son procès. Vu que l'affaire a traîné et que les recherches avaient été bâclées, la justice roumaine a été forcée d'accepter sa demande. Le bracelet électronique n'existe pas en Roumanie. Du coup, Vasile Lavric est un homme libre et les policiers doivent chaque jour se déplacer à son domicile de Radauti (nord-est du pays) pour vérifier qu'il y est bien présent.

 
 
Jeudi 18 Décembre 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :