Le fondateur de l'Agence de propagande de l'Etat islamique aurait été tué


Le fondateur de l'Agence de propagande de l'Etat islamique aurait été tué
Riyan Mishaal! C'est l'un des fondateurs de l'agence de propagande de l'Etat islamique. Il aurait été visé par un bombardement de la coalition internationale à Mayadine, dans l'est de la Syrie. Selon plusieurs médias occidentaux visités par Dakaractu, sa mort a été annoncée par des militants hostiles au régime de Bachar Al Assad. 

Dans un article sur la genèse de l'agence Amaq qui se veut la voie officielle de l'Etat islamique, le jihadologue français Romain Caillet écrivait que Mishaal était le fondateur d'Amaq. Présenté dans le même papier comme un ancien responsable de Halabnews, un collectifs d'activites anti Assad, Riyan Mishaal aurait vu l'agence connaitre un succès vers 2014 après la suppression de plusieurs comptes pro Ei sur les réseaux sociaux. 

Un collectif de médias de l'opposition a confirmé sa mort en ajoutant qu'il ne serait pas le seul à avoir péri dans le raid américain. Sa fille y aurait aussi trouvé la mort. 

Si son décès venait à être confirmée par l'Ei, serait sans doute un coup dur pour l'organisation djihadiste. Romain Caillet acquiesce non sans relativiser. Pour notre interlocuteur, auteur de plusieurs billets sur le djihadisme des temps modernes, la mort de Riyaan pourrait ne pas affecter la marche d'Amaq. "Il a du former plusieurs successeurs", suppose le chercheur. 
Jeudi 1 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :